Structures syntaxiques et structures sémantiques de l’énoncé : Etude contrastive dans trois langues romanes et une langue slave : français, italien, roumain et russe

par Maria Sheveleva

Thèse de doctorat en Sciences du langage et traductologie

Sous la direction de Mathée Giacomo-Marcellesi.

Soutenue en 2007

à Paris 3 .


  • Résumé

    La recherche menée dans le cadre de la thèse de Doctorat s’inscrit dans la problématique générale de la relation entre la structure syntaxique et la structure sémantique des énoncés. Nous envisageons différents types de constructions dans trois langues romanes, le français, l’italien, et le roumain et une langue slave, le russe. Notre recherche se fonde sur l’étude contrastive des traductions des textes littéraires. Nous procédons aussi à la comparaison de la traduction de plusieurs ouvrages du XXe siècle d’une langue dans les trois autres. Un relevé d’exemples concordants permet d’observer comment chaque traduction rend compte différemment d’un même contenu référentiel. Les différentes langues élaborent la transmission de l’expérience du monde en fonction de choix sémantico-syntaxiques spécifiques. L’examen des traductions permet de dégager les divers procédés et leur fréquence d’emploi dans les langues respectives. Nous nous proposons de définir dans quelle mesure ces différentes configurations sont imposées par les structures de la langue ou par les choix subjectifs du traducteur. Cette recherche permettra d’éclairer de multiples aspects susceptibles d’enrichir la typologie des langues.

  • Titre traduit

    Syntactic structures and semantic structures of the phrase : contrastive research in three Roman languages and a Slavonic language: French, Italian, Rumanian and Russian


  • Résumé

    The research lead as part of the PhD degree thesis is in keeping with the general problematic of the relation between the syntactic structure and the semantic structure of the phrase. We consider different types of constructions in three Roman languages, French, Italian, and Rumanian and a Slavonic language, Russian. Our research is based on a contrastive analysis of translations of literary texts. We also make the comparison between translations of several novels of the XXth century, from one language to the three others. A list of concorded examples permits us to observe how each translation reports differently a same referential meaning. Each language elaborates the transmission of how each person experiences the world, which depends on specific semantic and syntactic choices. The translations study shows different procedures and their usage frequencies in each language. We propose to define to which extent these different configurations are imposed by language structures or by translator’s subjective choices. This research will help to enlighten multiple aspects alike to enrich languages typology.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (831 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.815-831

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.