Allographies : Analyse linguistique des transcriptions non-conformes à la norme dans l’écrit des apprenants en début de C.E.1

par Christophe Fortier

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Mary-Annick Morel.

Soutenue en 2007

à Paris 3 .


  • Résumé

    L’objectif du travail ici présenté est de rendre compte des différents processus à l’œuvre dans l’acquisition du système graphique du français langue maternelle, pour des enfants scolarisés en début de cours élémentaire première année, et prend pour objet linguistique spécifique le mot graphique. Après un aperçu sur l’histoire de l’écriture permettant de soulever les rapports entre phylogenèse et ontogenèse nous proposerons un parcours pluridisciplinaire utile à la compréhension des fondements de nos travaux en explorant de manière synthétique les champs physiologique, psychologique, psychocognitif et acquisitionnel. A partir d’un double corpus (un premier constitué des textes rédigés par les sujets sans aucune aide extérieure et un second rapportant les entretiens d’explications métagraphiques mis en place avec les sujets) nous proposerons un relevé et une analyse des différentes procédures utilisées par les scripteurs pour produire et gérer les frontières du mot graphique. Nous ferons ensuite une analyse linguistique des différentes allographies de ce corpus pour démontrer leur rôle dans le développement acquisitionnel. Ces travaux en apportant une meilleure connaissance de l’acquisition du système écrit permettront de cerner une dynamique de l’acquisition et d’ouvrir sur des perspectives d’améliorations didactiques pour les apprentissages fondamentaux. Des termes spécifiques ont été créés pour définir les différentes transcriptions graphiques non normées : L’adgraphie réunit des éléments linguistiques normalement dissociés en une seule unité graphique [jarive] La disgraphie sépare un élément linguistique conventionnel en différents segments graphiques [mon ter] La dupligraphie reprend à l’initiale d’une forme graphique l’élément terminal de la forme précédente [mon nami] La transgraphie déplace l’élément terminal d’une forme graphique à l’initiale de la forme suivante [lé senfans] Le terme générique pour les graphies non-conformes étant Allographies, en référence au grec « allos » : autre.

  • Titre traduit

    Allographies : Linguistic analysis of transcriptions in non conformity with standard writing for french children at the beginning of the second year of primary school


  • Résumé

    The purpose of this thesis is to identify and to analyse the various procedures involved in the activity of writing by french mother tongue’s children starting the second year of primary school, and uses for specific linguistic object the written word. After a summary of the history of the writing allowing us to raise relationships between phylogenesis and ontogenesis, we will propose a useful multi-field approach to understanding the basics of our work by exploring fields of knowledge such as physiology, psychology, cognition and acquiring. From two corpus (one made up of texts written by the children without any help and a second made up of recordings during metagraphics workshops), we will propose an analysis of the different procedures used by children to produce and manage the borders of the graphic word. We will make a linguistic analysis of the allographies to explain how they take an active part in the development of the acquiring. To complete this work we will suggest improvements in didactic for the fundamental learnings of literacy. For this thesis we have created special words to define the different transcriptions in non conformity with standard : The adgraphy joins in one graphic unit, two items normally dissociated [ jarive]. The disgraphy separates a conventional single element in different graphic elements [mon ter] The dupligraphy repeats at the beginning of a second unit the end of the first unit [ mon nami] The transgraphy : the final part of a graphic term is moved at the initial of the following written form [ lé senfants ]The term used to qualify the whole transcriptions in non conformity with the written standard is Allography in reference to the greek Allos : other – different.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (251 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p.236-250

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 10434
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.