Philip Roth et Milan Kundera, ou le roman aux prises avec l’Histoire

par Velichka Ivanova

Thèse de doctorat en Littérature générale et comparée

Sous la direction de Stéphane Michaud.

Soutenue en 2007

à Paris 3 .


  • Résumé

    L’étude analyse d’un point de vue comparatiste l’éclairage que le roman moderne porte sur l’histoire contemporaine. La thèse associe dans ce but le Tchèque Milan Kundera et l’Américain Philip Roth. Elle retient quatre ouvrages de chacun : La plaisanterie (1967), La vie est ailleurs (1973), Le livre du rire et de l’oubli (1979) et L’insoutenable légèreté de l’être (1984) du premier, Pastorale américaine (1997), J’ai épousé un communiste (1998), La tache (2000) et Le complot contre l’Amérique (2004) du second. Pour nos deux écrivains, l’Histoire est à la fois événement vécu et enjeu romanesque. L’étude dégage progressivement les convergences entre deux mondes fictionnels que tout semble à première vue opposer. Kundera et Roth prennent en effet leurs distances par rapport à l’idéologie dominante — socialisme autoritaire des ex-régimes communistes ou démocratie américaine. La première partie manifeste la façon dont ils assument l’héritage dans sa double dimension d’histoire personnelle et de patrimoine littéraire. La deuxième partie envisage un commun refus du pathos de l’Histoire. Elle analyse le rôle central dévolu aux motifs du rêve utopique, du temps et de la mémoire. La troisième partie se concentre sur la manière dont la récriture des événements réels et la construction romanesque mettent en discours l’histoire. L’étude s’achève alors sur une analyse de la position de l’auteur dans le roman moderne telle que l’induit l’élément autofictionnel. Chez nos auteurs, l’autofiction contribue à discréditer et à réinventer l’histoire.

  • Titre traduit

    Philip Roth and Milan Kundera, or History versus Contemporary Novel


  • Résumé

    The study analyzes, in a comparative approach, the light that the modern novel casts on contemporary history. For this purpose the dissertation associates the Czech Milan Kundera and the American Philip Roth. It includes four works of each: The Joke (1967), Life is Elsewhere (1973), The Book of Laughter and Forgetting (1979), The Unbearable Lightness of Being (1984) by Kundera, American Pastoral (1997), I Married a Communist (1998), The Human Stain (2000), and The Plot against America (2004), by Roth. For the two writers, History is both a personal experience and a novelistic issue. The study progressively brings out the convergence between two fictional worlds which, at first appearance, seem to be complete opposites. Indeed, Kundera and Roth distance themselves from the dominant ideologies — authoritarian socialism of the ex-communistic regimes, on the one hand, and American democracy, on the other. The first chapter manifests the way the authors view heritage in its double dimension of personal history and literary patrimony. The second chapter considers a common rejection of the pathos of History. It focuses on the central role assigned to the motifs of the Utopian dream, of time, and of memory. The third chapter analyses the manner that the rewriting of real events and the construction of the novel transform history into a literary discourse. The study comes to a close with an analysis of the position of the author in the modern novel prompted by the autofictional element. In both authors, autofiction contributes to discredit and reinvent history.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2010 par l'Harmattan à Paris

Fiction, utopie, histoire : essai sur Philip Roth et Milan Kundera


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (430 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 403-424. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 10384
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2010 par l'Harmattan à Paris

Informations

  • Sous le titre : Fiction, utopie, histoire : essai sur Philip Roth et Milan Kundera
  • Dans la collection : Littératures comparées
  • Détails : 1 vol. (255 p.)
  • ISBN : 978-2-296-13250-4
  • Annexes : Bibliogr. p. 243-[251]. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.