La RevueTransition (1927-1938) : le modernisme historique en devenir

par Céline Mansanti

Thèse de doctorat en Littérature américaine. Histoire des idées

Sous la direction de Marie-Christine Lemardeley.

Soutenue en 2007

à Paris 3 .


  • Résumé

    Face à l’effondrement du modernisme historique dans les années 1920, la revue transition organise la relève. Sans rejeter les avancées du modernisme historique, elle donne naissance à un nouveau courant, tardif et minoritaire, caractérisé en particulier par la dilution de l’esprit avant-gardiste, par des difficultés à former des groupes artistiques et par une exacerbation formaliste (parution de Work in Progress de Joyce et du manifeste de la « Révolution du Mot » lancé par Jolas). Dans les pages de la revue émerge en outre une avant-garde anglo-américaine surréaliste riche et cohérente, liée non plus à la lumière (comme l’étaient le vorticisme et l’imagisme) mais à la nuit. Cependant, dès les années 1930, le « modernisme nocturne » défini par transition est à son tour balayé par une nouvelle avant-garde diurne politiquement engagée, que la revue contribue à constituer. En perte de légitimité après la Deuxième Guerre mondiale et oublié depuis, le « modernisme nocturne » de transition a cependant participé à la formation de nombreux écrivains, parmi lesquels William Carlos Williams, Nathanael West, Lorine Niedecker, Hart Crane, James Joyce et Louis Zukofsky. Entre le modernisme historique de ses aînés et l’avant-gardisme politique d’une partie de ses successeurs, transition définit ainsi un courant moderniste aussi riche que méconnu.

  • Titre traduit

    Historical modernism in Transition : Transition magazine (1927-1938)


  • Résumé

    Faced with the collapse of historical modernism in the 1920s, transition responds by producing a different kind of modernism. This lesser-known current is chiefly characterized by the dilution of the avant-garde impulse, by difficulties in forming artistic groups and by formal experimentation and radicalization (in Joyce’s Work in Progress or transition’s “Revolution of the Word”). The embodiment of a coherent yet wide-ranging Anglo-American surrealist avant-garde emerges from the magazine. No longer seeking comprehension within the images of light (as vorticism and imagism were), this movement now defines itself through a characteristic obscurity. However, this new direction would prove to be short lived. Starting in the 1930s, transition’s “nocturnal modernism” is swept aside by a new diurnal avant-garde partially shaped by the magazine. Although it lost currency after WWII, and has since been forgotten, this “nocturnal modernism” contributed to the development of numerous writers, such as William Carlos Williams, Nathanael West, Lorine Niedecker, Hart Crane, James Joyce and Louis Zukofsky. Between the historical modernism of its predecessors and the political avant-gardism of some of its successors, transition thus defines a lesser-known yet seminal modernist current.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2009 par Presses universitaires de Rennes à Rennes

La revue "Transition", 1927-1938, le modernisme historique en devenir


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (441-91 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.386-425. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 10097
  • Bibliothèque : Casa de Velázquez. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2009 par Presses universitaires de Rennes à Rennes

Informations

  • Sous le titre : La revue "Transition", 1927-1938, le modernisme historique en devenir
  • Dans la collection : Collection Interférences
  • Détails : 1 vol. (372 p.-XVI p. de pl.)
  • Notes : En annexe, choix de documents.
  • ISBN : 978-2-7535-0784-5
  • Annexes : Bibliogr. p. [333]-360. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.