Organisation de la gouvernance et stratégie de l'entreprise

par Victoire de Margerie

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Frank Bournois.

Soutenue en 2007

à Paris 2 .


  • Résumé

    La question de l'organisation de la gouvernance et de son impact sur la stratégie de l'entreprise est un thème qui a occupé la recherche académique depuis l'article publié par Jensen & Meckling en 1976. Le champ a été réservé aux tenants de la théorie de l'agence et à ceux de la théorie de la dépendance des ressources jusqu'aux débuts des années 1990 où d'autres auteurs ont lancé puis développé les théories de l'intendance et de la démographie. Depuis 2000, la tendance quasi généralisée est celle de la publication d'articles que l'on pourrait qualifier de "multi théoriques". C'est en 2000 aussi que les acteurs français de la gouvernance ont commencé à sortir de la seule conformité réglementaire pour s'intéresser aux questions stratégiques jusque là laissées à l'appréciation du seul PDG. La nature des élites en France ainsi que la structure de l'actionnariat des entreprises françaises explique que l'on ait attendu des lois pour ce faire (NRE en 2001 et LSF en 2003). Mais la pratique s'accélère : les changements de dirigeants chez Accor, Vinci et EADS en 2006 (pour des raisons différentes mais avec un processus commun d'augmentation de pouvoir des administrateurs qui ont pesé sur la décision finale) montrent que nous passons dans une phase où l'on ne fait pas seulement des lois : on adapte les structures et on change certains acteurs. Pour refléter ce phénomène en pleine évolution, donc dynamique, nous avons retenu une approche qualitative fondée sur l'interview personnalisée de plus de la moitié des administrateurs d'un échantillon de 12 entreprises de l'indice boursier SBF 120 (Alcatel, Assystem, Axa, Bourbon, Essilor, Eurazeo, Imerys, Ipsos, Lafarge, Plastic Omnium, Rémy Cointreau et Société Générale). Les témoignages des répondants ont ensuite été conceptualisés de manière à proposer tout à la fois une typologie des administrateurs (actionnaire patrimonial, actionnaire professionnel, expert secteur, expert professionnel, expert global) et un modèle explicitant les relations entre gouvernance et stratégie. Ce dernier modèle est à deux entrées (la nature de l'environnement -stable ou trubulent -et la concentration de l'actionnariat- concentré ou dispersé) et aboutit à une classification de quatre schémas de gouvernances possibles, chaque schéma comportant des prescriptions différentes en matière de rôle et de composition du conseil.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (264 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 229-246

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : DT2007-104
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.