Les problèmes dans les arithmétiques commerciales en langue française et occitane de la fin du Moyen Âge

par Stéphane Lamassé

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Paul Benoit.

Soutenue en 2007

à Paris 1 .


  • Résumé

    Les arithmétiques en langue française de la fin du Moyen Âge constituent un ensemble dont la cohérence, repérée par Guy Beaujouan, fait l'objet d'une approche centrée sur la notion de problème mathématique. L'étude s'est donnée pour objectif à partir d'une méthode informatique et statistique, à présent, bien connue des historiens de proposer une démarche et des résultats pour appréhender à la fois la circulation des savoirs mathématiques, les connaissances proposées, ainsi que l'interaction entre le monde marchand et celui d'enseignants de mathématiques dont l'activité connaît, alors, une certaine professionnalisation. Le corpus en langue franco-occitane y apparaît dans toute sa singularité au regard d'autres ouvrages italiens ou espagnols produits pendant la même période. L'étude met en relief la culture mathématique véhiculée par ces ouvrages et les adaptations que les auteurs ont pu faire en fonction de leur formation propre

  • Titre traduit

    Problems in commercial arithmetics in late medieval in frebch and occitane languages


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (715 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 357-371

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 07 : 211

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 10906
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.