Croyance et conduite dans le pragmatisme : facettes de la croyance dans les écrits sur le pragmatisme de Peirce et dans la critique des pragmatistes

par Vincent Mathias Girel

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Christiane Chauviré.

Soutenue en 2007

à Paris 1 .


  • Résumé

    Le débat actuel, en philosophie de la connaissance et en philosophie de l'esprit, semble pouvoir bénéficier, pour résoudre des difficultés qui se concentrent pour l'essentiel sur la notion de croyance, des aperçus développés par les pragmatistes et par Peirce en particulier. Le pragmatisme, né deux fois, une première fois implicitement sous la plume de Peirce, dans une série d'articles de 1877-78, une deuxième fois, explicitement sous celle de James, dans une conférence de 1898, a donné lieu à un tel essaim de définitions et d'approches qu'en cerner le contour semble relever d'une entreprise condamnée par avance. Notre intuition est que l'étude des pragmatistes semble pouvoir recevoir un éclaircissement important à partir du moment où l'on se donne pour fil conducteur la notion de croyance et celle, conjointe, de conduite. Or, si les pragmatistes n'ont cessé de souligner la liaison organique entre ces concepts, ils n'en ont pas pour autant donné une approche univoque.

  • Titre traduit

    Belief and conduct : aspects of belief in the Peirce's pragmatism and in his critique of the pragmatists


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (806 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 769-806

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 07 : 200
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.