Les échos d'un peuple : l'évolution intergénérationnelle des formes de politisation péroniste en Argentine à la fin du XXe siècle

par Ania Tizziani

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Bruno Lautier.

Soutenue en 2007

à Paris 1 .


  • Résumé

    Ce travail de recherche porte sur les formes d'identification politique au péronisme en Argentine durant la seconde moitié du XXème siècle. Cette analyse repose sur une approche intergénérationnelle, qui identifie les lignes de continuité et de rupture dans les manières « d'être péroniste » de trois générations, définies en fonction de leurs expériences politiques. Ces expériences sont ancrées sur les trois périodes au cours desquelles le péronisme a été le parti de gouvernement au cours du siècle dernier (1946/1955, 1973/1976 et 1989/1999). L'hypothèse centrale de cette recherche est que « être péroniste» prend son sens dans l'articulation entre un héritage et un travail générationnel de reformulation, qui est étroitement lié à un vécu historique et politique

  • Titre traduit

    Intergenerational evolution of peronist politicization forms in Argentina at the end of the XXth century


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (404 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 371-379

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 07 : 157

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 10359
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.