Le réseau routier inca de la cordillère de Vilcabamba (Département de Cusco, Pérou) : description, organisation, origines et fonctions

par Erwan Duffait

Thèse de doctorat en Préhistoire, Anthropologie, Ethnologie

Sous la direction de Jean-François Bouchard.

Soutenue en 2007

à Paris 1 .


  • Résumé

    Située sur le piémont oriental des Andes à l'ouest de Cusco, la cordillère de Vilcabamba symbolise avant tout la résistance inca contre les Espagnols, car certains descendants du souverain Huayna Capac y trouvèrent refuge entre 1537 et 1572. Elle est aussi célèbre car c'est dans cette région que se trouve Machu Picchu. Toutefois, le réseau routier inca de ce territoire n'a fait l'objet d'aucune étude. Ce travail a ainsi mis en évidence que les techniques de construction des voies ont été adaptées aux contraintes environnementales. L'ensemble des routes incas de la région convergent vers Vitcos, localisé au coeur de la cordillère, où se trouvaient un temple du Soleil et un important sanctuaire faisant l'objet de pèlerinages. La présence de sites antérieurs à l'occupation inca associés aux voies indique que les Incas réutilisèrent un réseau routier déjà existant. L'analyse des sources écrites coloniales suggère que les principaux établissements incas de la région (Vitcos, Vilcabamba, Machu Picchu et Choquequirao) faisaient partie de domaines royaux privés destinés à perpétuer la mémoire des souverains et subvenir aux besoins des membres de leur lignage. Les Incas avaient aussi conquis ce territoire et tracé des routes afin d'en contrôler les riches ressources: les gisements miniers et la vilca, liés au culte solaire, ainsi que la coca, le bois et des fruits tropicaux. Les voies permettaient aussi le transport de produits que les Incas se procuraient au moyen d'échanges avec les populations selvatiques.

  • Titre traduit

    The inca road system of the Vilcabamba range (Department of Cusco, Peru) : description, organization, origins and functions


  • Pas de résumé disponible.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2013 par l'Harmattan à Paris

Les routes incas de Machu Picchu et Vilcabamba : pouvoir et mémoire dans les Andes péruviennes


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (371 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 266-306

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 07 : 209

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 10544
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/4062
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2013 par l'Harmattan à Paris

Informations

  • Sous le titre : Les routes incas de Machu Picchu et Vilcabamba : pouvoir et mémoire dans les Andes péruviennes
  • Dans la collection : Recherches Amériques latines
  • Détails : 1 vol. (200 p.)
  • Notes : En appendice : "Relaćion del camino e viaje que Diego Rodrigues hizo desde la ciudad del Cuzco a la tierra de guerra de Mango Ynga. ", manuscrit n° 29, Bnf, fond espagnol 325.
  • ISBN : 978-2-336-29894-8
  • Annexes : Bibliogr. p. 161-166. Glossaire
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.