Des sociétés nomades et des États : enjeux identitaires en Mongolie et au Mali

par Linda Gardelle

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de André Guichaoua et de Françoise Aubin.

Soutenue en 2007

à Paris 1 .


  • Résumé

    L'objectif de cette thèse est de cerner les subtilités du rapport qu'entretiennent avec l'Etat les pasteurs nomades de Mongolie et du Mali. Ces éleveurs sont confrontés aux mêmes types de contraintes d'adaptation à de nouveaux contextes économiques, climatiques, et culturels. Mais un élément fondamental les distingue : leur rapport à l'Etat. L'analyse s'appuie sur les représentations du pastoralisme nomade dans l'imaginaire national à travers l'enseignement scolaire, les médias, les discours politiques. A partir du témoignage des éleveurs, il s'agit également de questionner la perception que ceux-ci ont de l'Etat, mais aussi de leur propre place dans le pays. L'analyse interroge la manière dont le cadre politique influence la posture que les éleveurs adoptent vis-à-vis de l'Etat, la compréhension qu'ils en ont et leur type de participation à la vie démocratique. Cette thèse met en évidence l'impact du poids historique et culturel du pastoralisme dans la réalité contemporaine.

  • Titre traduit

    Nomadic societies an the State : problems of identity in Mongolia and Mali


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (459 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 362-401

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 07 : 155

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 10322
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.