Armand Point et son oeuvre (1861-1932)

par Robert Doré

Thèse de doctorat en Histoire de l'art

Sous la direction de Éric Darragon.

Soutenue en 2007

à Paris 1 .


  • Résumé

    Né à Alger, Armand Point est élève de Herst à Paris puis d'Hippolyte Lazerges à Alger. Il peint la lumière de l'Algérie (Alger et ses environs puis Bou-Saâda avec Cavalier arabe dans le sud) de 1880 à 1891. Travaillant aussi en métropole dès 1888-89, il s'installe ensuite à Marlotte. Il participe aux Salons de la Rose+Croix de Péladan de 1892 à 1896 : Il voyage en Italie à partir de 1894 et y est fasciné par les techniques des maîtres anciens ainsi que par Léonard et Michel-Ange. Ses œuvres sont alors symbolistes et représentent souvent Hélène Linder comme dans La Dame à l'anémone. En 1896, il crée l'atelier de Haute-Claire en s'entourant d'une équipe d'artistes-artisans avec laquelle il conçoit et réalise, pendant plus de dix ans, des objets d'art : coffrets émaillés et bijoux. Il dessine et peint, à la même époque, La Sirène puis Salomé dansant. En marge des grands courants artistiques à partir de 1907, il poursuit une carrière de peintre symboliste d'un style plus austère que précédemment avec L'Effort humain et peint aussi des paysages de Crozant et d'Auvergne qui montrent la nature détachée de l'homme. Il a laissé de ses compagnes de nombreux portraits qui constituent des jalons de l'évolution de son art tout au long de son cursus artistique.

  • Titre traduit

    Armand Point and his works (1861-1932)


  • Pas de résumé disponible.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2010 par B. Giovanangeli à [Paris]

Armand Point : de l'orientalisme au symbolisme : 1861-1932


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 8 vol. (1900 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. [10]

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 07 : 108

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 10151
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/3971
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2010 par B. Giovanangeli à [Paris]

Informations

  • Sous le titre : Armand Point : de l'orientalisme au symbolisme : 1861-1932
  • Détails : 1 vol. (142 p.)
  • ISBN : 978-2-7587-0066-1
  • Annexes : Bibliogr. p. 134-136. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.