La part de l'homme dans le monde intelligible : la partie non descendue de l'âme humaine chez Plotin et ses critiques néoplatoniciens

par Agustinus Setyo Wibowo

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Luc Brisson.

Soutenue en 2007

à Paris 1 .


  • Résumé

    En affirmant qu'une partie de l'âme humaine reste dans l'intelligible, Plotin fait preuve d'originalité dans l'histoire de la philosophie. Cette thèse cherche à comprendre ce point de doctrine que la plupart des néoplatoniciens rejetteront. Nous nous proposons de comprendre cette doctrine à partir de l'intérieur même de la théorie générale de la procession, c'est-à-dire à partir de sa théorie de la causalité et du double acte. Les quatre premiers chapitres essaient de montrer que cette doctrine fait partie intégrante de la théorie de la procession et qu'elle n’en est qu'une manifestation cohérente. La manière dont Plotin aborde le fonctionnement de la faculté la plus basse jusqu'à la plus haute en l'âme humaine obéit aussi à cette théorie. L'âme humaine a une « partie non descendue mais l'Âme et l'Intellect également : l’Âme a une « partie» d'elle qui reste suspendue à l'Intellect et l'Intellect a aussi quelque chose de lui qui reste suspendue à l'Un. Le chapitre V essaie de montrer que cette partie non descendue peut être appelée «logos» dans la mesure où il représente la puissance effective de l'Un et de l'Intellect au niveau de l'âme humaine. Enfin, le dernier chapitre est une tentative pour comprendre comment Jamblique et Proclus, dans leur doctrine de l'âme humaine, tout en refusant celle de Plotin, continuent à affirmer l’existence d'une sorte de partie non descendue de l’âme même s'ils restent fidèles à leur idée de la procession

  • Titre traduit

    ˜The œpart of the human person in the intelligible world : the undescended part of the human soul in the thought of Plotinus and his neoplatonic critics


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (674 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 655-669

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 07 : 77

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 10357
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.