Les monuments des eaux à Sala dans l'Antiquité

par Hakim Ammar

Thèse de doctorat en Archéologie

Sous la direction de Jean Andreau.

Soutenue en 2007

à Paris 1 .


  • Résumé

    Intitulée Les Monuments des eaux à Sala dans l'Antiquité, cette recherche s'inscrit dans la continuité des travaux conduits sur l'hydraulique en Maurétanie tingitane. Elle a permis de parvenir à des résultats importants. Notre travail s'articule en trois parties. La première partie donne un aperçu sur les citations de Sala et de Chellah dans les sources classiques et arabes, ainsi qu'un historique concernant les recherches qui ont été faites sur cette cité et sur ses abords immédiats. La seconde jette un éclairage sur les them1es du forum. La troisième porte sur quatre autres monuments à savoir un aqueduc, un nymphée, un château d'eau et des fontaines. Une description détaillée, une chronologie relative, lorsqu'elle est possible, suivie d'une datation faite sur la base de sondages que nous avons implantés, ont intéressé ces monuments.

  • Titre traduit

    ˜The œmonuments using water in Sala in Antiquity


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (371 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 208-232

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 07 : 212

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 10858
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/3766
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.