L' évolution de l'administration locale en Libye sous les régimes politiques successifs

par Mohamed-Hadi Hashmi

Thèse de doctorat en Droit

Sous la direction de Franck Moderne.

Soutenue en 2007

à Paris 1 .


  • Résumé

    L'administration libyenne, comme d'ailleurs toute administration, n'est pas un fait politiquement neutre. Elle est conditionnée, dans une large mesure, par la nature du régime politique dont elle émane. La Libye commence une vie indépendante avec un régime fédéral, produit davantage des circonstances historiques que des nécessités réelles. L'autonomie des Provinces restait sur le plan pratique purement théorique ; elle fut sinon supprimée du moins minimisée par la pratique autoritaire, centralisatrice de l'exécutif. Cette centralisation allait se renforcer après l'abrogation du régime fédéral en 1963. Après la Révolution (1969), si les lois organisant l'administration locale, sous le régime Républicain transitoire (1969-1976), ne constituent que de simples réformes, la proclamation du pouvoir du peuple en mars 1977 et l'instauration de la Jamahiriya constituent non seulement une Révolution dans le domaine de l'organisation politique et administrative mais dans le fondement de l'État classique. L'application de cette Proclamation a-t-elle entrainé une rupture de la tradition centralisatrice de l'administration en Libye ?

  • Titre traduit

    ˜The œevolution of local administration in Libya under progressive political regimes


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (853 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 821-846

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : D 07 : 33
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : R/P2007-50
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.