Les mutations de l'espace politique en Russie pendant la perestroïka (1986-1991) : les clubs politiques "informels" de Moscou et leurs dirigeants

par Carole Sigman

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Michel Dobry.

Soutenue en 2007

à Paris 1 .


  • Résumé

    Les clubs politiques "informels", premières organisations indépendantes du PCUS apparues pendant la perestroïka, sont des acteurs originaux, importants mais mal connus de la décomposition du régime soviétique. Ces clubs, dont l'émergence est favorisée par le desserrement du système en 1987, effectuent un travail de sape de l'intérieur: s'appuyant sur le milieu académique, utilisant le droit et les institutions, soutenant les réformateurs du PCUS, ils pénètrent dans l'espace du parti, investissent la rue. L'analyse fait apparaître deux cohortes d'entrée dans les clubs, dont les logiques d'engagement différentes sont retracées à partir des trajectoires de leurs leaders sur trois générations. L'arrivée de la seconde cohorte est l'un des ressorts du passage du mouvement à l'opposition frontale en 1989. L'espace politique est alors marqué par une grande fluidité. Le parti se délite. L'identité "informelle" se dissout au sein du "mouvement démocratique", opposition beaucoup plus classique.

  • Titre traduit

    The transformations of the political space in Russia during perestroïka (1986-1991) : the Moscow 'informal' political clubs and their leaders


  • Pas de résumé disponible.

Autres versions

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2009 par éd. Karthala à Paris

Clubs politiques et perestroïka en Russie : subversion sans dissidence


Cette thèse a donné lieu à une publication en 2008 par [CCSD] à Villeurbanne

Les mutations de l'espace politique en Russie pendant la perestroïka (1986-1991) : les clubs politiques "informels" de Moscou et leurs dirigeants

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (XII-571 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 442-488

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Jean-Claude Colliard (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : D 07 : 3
  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque de l'UFR de Science politique.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : R/P2007-3

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1511-2007-10
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section Droit.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2009 par éd. Karthala à Paris

Informations

  • Sous le titre : Clubs politiques et perestroïka en Russie : subversion sans dissidence
  • Dans la collection : Recherches internationales
  • Détails : 1 vol. (476 p.)
  • Notes : En appendice, choix de documents.
  • ISBN : 978-2-8111-0240-1
  • Annexes : Bibliogr. p. [431]-452. Notes bibliogr. Chronol. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.