Aspects moléculaires et cellulaires de l'activité cytotoxique de la mitogaligine, une protéine inductrice de la mort cellulaire

par Patrick Gonzalez

Thèse de doctorat en Biologie cellulaire et moléculaire

Sous la direction de Alain Legrand.

Soutenue en 2007

à Orléans .

  • Titre traduit

    Molecular and cellular aspects of the cytotoxic activity of the mitogaligin, a protein inducing cell death


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La mitogaligine est une protéine codée par galig, un nouveau gène cytotoxique. Les résultats précédemment obtenus indiquent que cette protéine, adressée aux mitochondries, induit la fuite vers le cytoplasme d’un effecteur pro-apoptotique mitochondrial, le cytochrome c. Cette nouvelle étude suggère tout d’abord, que l'interaction directe de la mitogaligine avec la cardiolipine, un phospholipide spécifique des mitochondries, puisse être à l’origine de la destabilisation des membranes mitochondriales, et expliquer ainsi la fuite de cytochrome c. Ce faisceau de résultats indique que la cytotoxicité de galig est associée à l’action de la mitogaligine sur les mitochondries. Dans une seconde partie, la mort cellulaire induite par la mitogaligine a été caractérisée. Bien que les mitochondries soient précocemment altérées, il apparaît que la mitogaligine puisse également être adressée au noyau des cellules, et induire la mort cellulaire à partir de ce compartiment. Ces résultats suggèrent que l’activité cytotoxique de la mitogaligine puisse être régulée par son adressage subcellulaire.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (150 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 128-150

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Orléans. Service commun de la documentation.Section Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TS 19-2007-76
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.