Etude de complexes télomériques par résonance magnétique nucléaire

par Yann Bilbille

Thèse de doctorat en Biophysique moléculaire

Sous la direction de Françoise Keita-Paquet.

Soutenue en 2007

à Orléans .


  • Résumé

    Les télomères sont des complexes nucléoprotéiques localisés à l’extrémité des chromosomes des cellules eucaryotes. L’ADN télomérique humain contient entre 500 et 3000 répétitions de la séquence d(T2AG3)n (brin-G) et de son brin complémentaire C3TA2 (brin-C). Le brin G est terminé par une extrémité simple brin contenant de 50 à 200 nucléotides. Les télomères jouent des rôles essentiels au niveau cellulaire en permettant la protection des chromosomes. Un modèle proposé pour expliquer le rôle protecteur des télomères est le modèle de la boucle-T (télomérique) / boucle-D (déplacement). Dans ce modèle, on observe le repliement de l’ADN télomérique double brin et l’insertion de la partie simple brin dans la partie double brin. La formation de ces boucles fait intervenir, directement ou indirectement, de nombreuses protéines comme les protéines TRF1 et TRF2. Néanmoins les mécanismes moléculaires et notamment le rôle de la protéine TRF2 dans la formation de ces boucles restent spéculatifs. Le travail de thèse présenté dans ce manuscrit expose l’étude par Résonance Magnétique Nucléaire du domaine de fixation à l’ADN de la protéine TRF2 (domaine Myb) et de ses interactions avec l’ADN télomérique ainsi que l’étude de modèles de boucles-D. Après la détermination de la structure tridimensionnelle et l’étude de la dynamique interne du domaine Myb de TRF2, nous avons réalisé l’étude des interactions du domaine Myb avec l’ADN télomérique. Ainsi, deux complexes entre le domaine Myb de TRF2 et l’ADN télomérique ont été étudiés par RMN et ont permis de mieux comprendre le rôle du domaine Myb en montrant sa grande spécificité pour l’ADN télomérique double brin. Ensuite quatre modèles de boucles D différents ont été étudiés par RMN afin d’en déterminer les structures tridimensionnelles.

  • Titre traduit

    Studies of telomeric complexes by nuclear magnetic resonance


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (190 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 182-189

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Orléans. Service commun de la documentation.Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 19-2007-38
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.