Synthèse d'hybrides d'indolocarbazoles et de la caulersine, composés à visée antitumorale

par Aurélie Bourderioux

Thèse de doctorat en Chimie organique

Sous la direction de Jean-Yves Mérour et de Sylvain Routier.

Soutenue en 2007

à Orléans .


  • Résumé

    Le cancer, qui est la deuxième cause de mortalité en France, est aujourd’hui un problème de santé publique majeur et fait l’objet de multiples recherches. De nombreuses molécules ont été synthétisées dans l’optique de trouver des médicaments plus efficaces, plus sélectifs et surtout présentant moins d’effets secondaires. Parmi ces molécules se trouve la famille des indolocarbazoles, dont la rébeccamycine et la staurosporine sont les représentants les plus connus. Les relations structure-activité (RSA) de cette famille ont été étudiées. Dans le cadre de la recherche de nouveaux agents cytotoxiques et d’inhibiteurs de kinases toujours plus sélectifs, la structure principale des phénylcarbazoles, appartenant à la famille des indolocarbazoles, a été modifiée par introduction d’une tropone centrale, cycle à 7 chaînons porteur d’une fonction carbonyle. Les différentes voies de synthèse permettant d’accéder à cette nouvelle famille de composés appelés oxophénylarcyriaflavines ont été étudiées. La méthode de choix retenue pour l’étape finale de la synthèse est la cyclisation électrophile en position 2 de l’indole. Cette synthèse a ensuite été généralisée aux composés substitués par des groupements hydroxyles en position 5 de l’indole d’une part et en position 4’ et 5’ du noyau phényle d’autre part. Les 17 molécules finales ainsi synthétisées ont subi divers tests biologiques permettant d’établir les RSA de cette nouvelle famille de composés. Finalement, la méthodologie mise au point pour les oxophénylarcyriaflavines a été étendue à la synthèse de la toute première famille de composés bisindoliques possédant également une tropone centrale.

  • Titre traduit

    Synthesis of hybrides of indolocarbazoles and caulersine, compounds with antitumoral aim


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (271 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 265-271

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Orléans. Service commun de la documentation.Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 19-2007-18
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.