Gestion locale de la diversité cultivée au Nord Bénin : éléments pour une politique publique de conservation de l'agrobiodiversité de l'igname (Dioscorea spp.)

par Mohamed Nasser Baco

Thèse de doctorat en Sociologie. Anthropologie

Sous la direction de Jean-Paul Lescure.

Soutenue en 2007

à Orléans .


  • Résumé

    L'igname (Dioscorea sp. ) est une culture importante, remplissant des fonctions alimentaires, commerciales et culturelles, qui se trouve de nos jours dans un environnement de production changeant. Notre recherche a analysé les dynamiques de la diversité variétale de l'igname en tentant de comprendre si la diversité socioculturelle induit des pratiques différenciées, favorables à l'agrobiodiversité. L'étude a été conduite dans des villages du Nord Bénin auprès des autochtones et des migrants. Une méthodologie se basant sur des approches socio-anthropologique, économique et géographique et combinant des données d'enquêtes et de recensement a été adoptée. Les ethnies les plus anciennement attachées à la culture de l'igname, demeurent encore aujourd'hui les meilleurs "véhicules sociaux" de sa diversité. L'intégration des villages dans les réseaux marchands favorise des échanges avec l'extérieur et conduit dans le temps à une similarité entre villages appartenant aux mêmes réseaux d'échanges. L'étude montre aussi que la combinaison des facteurs géographiques et ethniques conditionne la structuration du portefeuille variétal des villages. La photographie sociale et géographique indique la nécessité d'une prise en compte régionale et locale pour sauvegarder les processus et interactions favorables à la diversité de l'igname. Une méthodologie participative a été mise au point en vue d'évaluer l'aptitude des pratiques à conserver l'agrobiodiversité. Cette thèse a débouché sur une proposition de mise en oeuvre d'un programme de conservation in situ dont la priorité serait d'élaborer un système semencier efficace et d'impliquer de nouveaux acteurs à travers une participation plus active. Dans le souci de répondre aux directives politico-institutionnelles qui découlent de la Convention sur la Diversité Biologique, les modèles réglementaires sud-américains dont les prémices ont été jetées dans cette thèse, pourront être appronfondis et adaptés au contexte béninois.


  • Résumé

    Yam (Dioscorea spp. ) has proven to play an essential role in food security within rural families of North Benin. Yam currently undergoes socio-cultural and economic changing environment. We analyzed the dynamic of yam varietal diversity in order to highlight whether or not different practises are affected by sociocultural diversity and how it favours agrobiodiversity. The study was undertaken in North of Benin targetting autochthon and migrant ethnic groups. We adopted socio-anthropological, economic and geographical approaches, coupled with interviews and census. The ethnic groups that adopted yam cultivation since unmemorable time still hold the most diverse collections of yam varieties. The involvement of some villages that act in same networks. This study highlighted the need to combine social determinants and geographical patterns in the conservation of agricultural diversity in Benin. Social and Geographical concerns indicate the need for taking into account regional and local scales in enhancing processes and interactions which support yams diversity. This study allowed to test the use of highlighted how local ecotypes are taken into account in the production systems and the agricultural policies of biodiversity conservation. This thesis led to a proposal of in situ conservation program which priorities the creation of an effective seed system and the implication of new actors through a more participatory approach. With the aim of answering the juridico-institutional directives which rise from Convention on the Biological Diversity, a south America models could be continued and adapted to Benin context.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (c-374-XXVII p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 339-374

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Orléans. Service commun de la documentation. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.