L'influence de l'environnement à grande échelle sur les populations de galaxies à flambées d'étoiles et à noyau actif

par Jean-Christophe Mauduit

Thèse de doctorat en Astronomie et astrophysique

Sous la direction de Gary Mamon.

Le jury était composé de Gary Mamon, Andrea Biviano, Christophe Adami, Chantal Balkowski, Carlos De Breuck, Ana Gómez.

Les rapporteurs étaient Andrea Biviano.


  • Résumé

    Les galaxies à flambées d'étoiles (SBG) et à noyaux actifs (NAG) sont hôtes d'une activité bien particulière dont on ne comprend pas encore bien les causes exactes, (internes ou externes). Dans cette thèse, nous avons utilisé le 6dFGS, relevé spectroscopique de galaxies avantageusement basé sur des catalogues photométriques en proche-infrarouge (NIR) afin de mieux quantifier l'environnement de ces galaxies. Nous nous sommes majoritairement intéressés aux galaxies émettrices en continu radio par recoupement avec le relevé NVSS à 1. 4 GHz. Nous nous sommes focalisés sur l'influence de l'environnement sur les SBG et NAG à l'échelle du superamas de Shapley. Nous avons pu montrer que les galaxies radio semblent éviter des régions aussi denses que le coeur du super-amas. Ceci est dû à l'état dynamique de fusion bien particulier de ses complexes d'amas. Les conditions extrêmes ont une très forte répercussion sur les galaxies, notamment sur le rapport de leur luminosité radio sur NIR (RK). Nous avons utilisé des arguments analytiques simples pour montrer que le balayage par pression de choc pourrait être accru dans des fusions d'amas, empêchant la formation d'étoiles, voir même le phénomêne NAG. Dans de telles régions, nous avons observé que les profils des galaxies d'amas dévient fortement d'un profil NFW typique. Nous avons ensuite étudié un échantillon d'amas d'Abell : nous confirmons que les amas ayant un environnement dense à grande échelle ont des profils de galaxies déviant de NFW ainsi que des RK diminués. Nous avons par la suite entrepris d'étudier la population "radio-quiet" des NAG en utilisant les spectres 6dFGS à notre disposition.

  • Titre traduit

    The influence of the large-scale environment on starburst galaxies and agn


  • Résumé

    Starburst galaxies (SBG) and active galactic nuclei (AGN) are a special class of galaxies with unusual activity. We still do not fully understand the exact reasons behind this activity, be it from internal or external origins. In this thesis we have made use of the 6dFGS, a spectroscopic survey of galaxies in the southern hemisphere based on near-infrared photometric catalogs. We primarily focused on the radio continuum emitting population of galaxies using NVSS at 1. 4 GHz for cross-identification. We studied the influence of large-scale environment on SBG and AGN in the Shapley supercluster. We have shown that these galaxies avoid very dense regions such as its center. This is mainly due to the peculiar dynamical state of the central complex : extreme conditions in such environment have a huge repercussion on galaxies, in particular on the ratio between their radio and near-infrared emission (RK). We have used simple analytical arguments to argue that ram pressure stripping could be enhanced in cluster-cluster mergers, subsequently quenching further star formation or even AGN activity. In addition we have found that galaxy number density profiles of clusters strongly deviate from a typical NFW profile in such regions. We have then studied a sample of Abell clusters : we confirm that clusters within a crowded large-scale environment have density profiles with a lower NFW concentration parameter, as well as diminished radio-loudness on average. We have then started a study of the radio-quiet population of AGN.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2019 par [CCSD] [diffusion/distribution] à Villeurbanne

L'influence de l'environnement à grande échelle sur les populations de galaxies à flambées d'étoiles et à noyau actif

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol.(175 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.161-175

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Observatoire de Paris (Section de Paris). Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 8445

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Observatoire de Paris (Section de Meudon). Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : MMf-T695
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.