Etude des déterminismes génétiques de caractères morphologiques et architecturaux chez le pommier

par Vincent Ségura

Thèse de doctorat en Biologie fontionnelle des plantes

Sous la direction de Evelyne Costes.

  • Titre traduit

    Genetic determinisms of apple tree architecture


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le contrôle du développement et de la forme des plantes est un enjeu important pour les espèces cultivées. Chez les arbres fruitiers, cet objectif est généralement atteint par l’utilisation de porte-greffes nanisants et la conduite culturale. Néanmoins, l’introduction des caractères architecturaux dans les schémas de sélection est considérée comme une voie prometteuse afin de réduire les coûts liés à ces pratiques. Dans ce contexte, l’objectif de ce travail était d’analyser les déterminismes génétiques des caractères architecturaux chez le pommier par une démarche de génétique quantitative. Une analyse architecturale prenant en compte les principaux processus architecturaux mais aussi le développement pluriannuel des arbres et la variabilité intra-arbre a été entreprise sur les 4 premières années de croissance d’une descendance F1. Des valeurs d’héritabilité élevées et un nombre important de QTLs ont été obtenus pour les caractères architecturaux étudiés. Cependant, en raison d’effets ontogéniques et climatiques, des variations des déterminismes génétiques ont été observées. Afin de caractériser ces effets, les données ont été regroupées sous forme de séquences de mesures répétées dans le temps et l’espace, et analysées au moyen de modèles linéaires mixtes permettant de décomposer la plasticité phénotypique en effets génétiques, ontogéniques et environnementaux. Des QTLs ont aussi été cartographiés pour chacun de ces effets. Par ailleurs, dans l’objectif de contribuer à la définition de critères pour les schémas d’amélioration génétique, des classifications ont été entreprises à la fois sur la base des descripteurs pertinents, mais aussi à partir de méthodes avancées de comparaison d’arborescences. A l’issue de ce travail, une méthode de phénotypage et d’analyse a été proposée et ouvre des perspectives à la fois pour l’identification des déterminismes moléculaires sous-jacents aux QTLs mis en évidence, et pour la création variétale.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (181 p.)
  • Annexes : Bibliographie 169 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Montpellier SupAgro.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.