Caractérisation expérimentale des émissions de pesticides vers l'air pendant les pulvérisations viticoles

par Yvan Gil

Thèse de doctorat en Génie des procédés

Sous la direction de Véronique Bellon-Maurel.

Soutenue en 2007

à Montpellier, ENSA .


  • Résumé

    Des évaluations de pertes verticales du jet pendant une pulvérisation agricole assistée par air ont ´été effectuées en utilisant un traceur fluorescent et des lignes de PVC comme collecteurs. Des analyses par régression linéaire multiple et l’inférence par logique floue ont été employées pour évaluer les effets des conditions micro-climatiques sur deux spectres de tailles de gouttes (fine et très fine). Les modèles de régression multiple ont été établis pour chaque série d’essai, selon leur distribution de la taille des gouttes pulvérisées. Pour l’application fine les variables significatives étaient vitesse de vent, tempe��rature de l’air et la différence psychrométrique (DT), obtenant un coefficient de détermination égal à 0. 70. Dans le traitement très fin la modélisation du paramètre de stabilité atmosphérique avéré pour être également significatif ; le coefficient de détermination était égal à 0. 82. Les pertes ont été également modélisées avec un système d’inférence floue et des bons coefficients de détermination ont été obtenus (R2=0. 72 pour la pulvérisation fine et 0. 66 pour la pulvérisation très fine). Des règles interprétables ont été fixées pour la caractérisation micro-climatique, pour les deux distributions de taille de gouttes. Ces deux outils peuvent être combinés avec la modélisation physique pour évaluer la pollution atmosphérique et la dérive à partir des essais simplifiés sur le terrain.

  • Titre traduit

    Experimental characterization of pesticide air emission during vineyard spraying


  • Résumé

    Upward spray loss assessment, during a standard air-assisted application, was carried out using a fluorescent tracer dye and PVC lines as collectors. Linear multiple regression and fuzzy logic inference were used to evaluate the effects of microclimatic conditions on two droplet size distribution applications (fine and very fine). Multiple regression models were built for each test series, defined by their size droplet distribution. For the fine application the significant variables were wind speed, air temperature and wet bulb temperature depression (DT), obtaining a determination coefficient equal to 0. 70. In the very fine treatment model the atmospheric stability parameter turned out to be also significant ; the determination coefficient was equal to 0. 82. Spray losses were also predicted with fuzzy inference systems and good determination coefficients were obtained (R2=0. 72 for fine spray and 0. 66 for very fine spray). Interpretable rules were fixed for microclimatic characterization, for two different droplet distributions. Both tools could be combined with physical modelling to evaluate air pollution and spray drift from simplified field tests.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (111 p.)
  • Annexes : Bibliographie 31 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Montpellier SupAgro.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.