Canaux ioniques, douleur et analgésie

par Michel Mazzuca

Thèse de doctorat en Aspects moléculaires et cellulaires de la biologie

Sous la direction de Florian Lesage.


  • Résumé

    L’étude des mécanismes moléculaires impliqués dans la douleur nous permet de définir les acteurs jouant des rôles majeurs et ainsi de définir précisément d’excellentes cibles thérapeutiques. Les canaux ioniques sont à l’origine de nos perceptions douloureuses, ils sont responsables du transport des messages nociceptifs et nous avons montré qu’ils pouvaient également moduler le message nociceptif via l’activation du système opioïdergique. Les canaux ioniques Asic Sensing Ion Channels (ASIC) sont directement impliqués dans les phénomènes de perception nociceptive de l’acidose tissulaire et de l’inflammation ? Les sous-unités ASIC3 impliquées ne sont pas sensibles à la Psalmotoxine (PcTx1). En effet, PcTx1 est un bloqueur spécifique des canaux ASICa homomériques. Ces canaux ASICa sont exprimés dans le système nerveux central, notamment au niveau des neurones de la corne dorsale de la moelle épinière. L’injection de PcTx1 dans le liquide cérébrospinal de souris et de rats induit une analgésie efficace dans différents modèle de douleur : thermique, mécanique, inflammatoire et neuropathique. L’analgésie induite par le blocage spécifique des canaux ASICa résulte de la stimulation des récepteurs opioïdergiques μ et δ. Ces récepteurs sont activés par la Met-enképhaline qui est libérée massivement lors de l’inhibition des canaux ASICa. Bien que la Met-enképhaline relarguée induise une tolérance, elle ne produit pas de troubles locomoteurs comme le fait la morphine. Ainsi, nous avons mis en évidence que le blocage d’ASICa au niveau médullaire est responsable d’un relargage de Met-enképhaline qui en activant les récepteurs provoque une analgésie apaisante.

  • Titre traduit

    ASIC channels, pain and analgesia


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Psalmotoxin 1, a peptide extracted form the South American tarentula Psalmopoeus cambridgei, has very potent analgesic properties against thermal, mechanical, chemical, inflammatory and neuropathic pain in rodents. It exerts its action by blocking acid-sensing ion channel 1a, and this blockade results in an activation of the endogenous enkephalin pathway. The analgesic properties of the peptide are suppressed by antagonists of the 1 and d-opioid receptors and are lost in Penk1 mice. Furthermore, pcTx1 induced analgesia do not induce locomotor impairement on mice as morphine do.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (vii-165 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 137-165. Résumé en français

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 07NICE4053
  • Bibliothèque : Académie nationale de médecine (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 105579
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.