Étude des rôles physiologiques du récepteur nucléaire "Peroxisome Proliferator-Activated Receptor ß " dans le muscle squelettique : protéine relais de l'activité physique

par Céline Gaudel

Thèse de doctorat en Sciences de la vie et de la santé

Sous la direction de Paul-André Grimaldi.


  • Résumé

    Obésité et diabète se développent dans de nombreux pays, en raison d'une alimentation enrichie en graisses et d'un manque d'exercice physique. Les lipides, présents en trop grande quantité dans l'organisme ne sont plus suffisamment métabolisés. Afin d'améliorer leur catabolisme musculaire, l'attention a été portée sur une famille de récepteurs nucléaires, les PPARs, et notamment sur l'isoforme beta, très exprimé dans les tissus à fort métabolisme lipidique (cœur et muscle squelettique). Il contrôle l'expression de gènes impliqués dans le catabolisme des acides gras in vitro. La construction d'un modèle transgénique murin de surexpression musculaire de PPARbeta, ainsi que l'utilisation d'un agoniste spécifique ont permis de révéler ses effets sur la physiologie musculaire. La surexpression de PPARbeta induit un remodelage musculaire caractérisé par une forte hyperplasie des fibres oxydatives et une angiogénèse massive. Son activation pharmacologique conduit au même phénotype, avec des effets nettement plus rapides. Ce remodelage est similaire à celui induit par l'exercice d'endurance. Parmi les nombreuses voies de signalisation impliquées, celles du VEGF, de la p38 kinase et de la calcineurine semblent directement contrôlées par PPARbeta. De plus, la surexpression ou l'activation de PPARbeta protègent contre le développement d'une obésité induite par une alimentation hypercalorique. Le flux lipidique sanguin est redirigé vers le muscle, menant à une réduction de la taille des adipocytes. PPARbeta régule donc les capacités oxydatives et le développement du muscle, et constitue une cible pharmacologique pour lutter contre l'obésité et les dégénérescences musculaires.

  • Titre traduit

    Study of "Peroxisome Proliferator-Activated Receptor beta" physiological roles in skeletal muscle : regulator of physiological and molecular adaptations to exercise


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Obesity and diabetes are preoccupying pathologies in lots of countries. They are due to a hyperlipidic food and a reduced physical exercise time. Fatty acids levels are so high that they can't be enough used by the organism. To induce muscle fatty acids catabolism, interest has been focused on a nuclear receptor family called PPARs, and more particularly on beta isoform. It is strongly expressed in tissues in which lipid metabolism is high, as heart and skeletal muscle, and controls expression of genes involved in fatty acids catabolism in in vitro studies. So, generation of a transgenic animal model overexpressing PPARbeta in skeletal muscle, and administration of a specific pharmacological activator has allowed understanding in more details its roles in muscle physiology. PPARbeta overexpression induces a skeletal muscle remodeling characterised by a strong oxidative fibers hyperplasia and a massive angiogenesis. PPARbeta pharmacological activation leads to the same phenotype, but its effects occur faster. This muscle remodeling is quite identical to the one induced by endurance exercise. Among numerous signaling pathways involved in this remodeling, VEGF, p38 kinase and calcineurin signaling appear to be under direct control of PPARbeta. Moreover, PPARbeta overexpression or activation protects animals against hypercaloric diet induced obesity. Blood lipid efflux is directed more efficiently to skeletal muscle and this leads to a decrease of adipocytes mean size. So PPARbeta regulates muscle oxidative capabilities and development, and is a good pharmacological target to treat obesity and muscle degeneration associated pathologies.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (115 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f.100-115. Résumé en français

Où se trouve cette thèse ?