Effets d'une intoxication au cadmium sur la fonction rénale du rat de la naissance à l'âge adulte

par Grégory Jacquillet

Thèse de doctorat en Aspects moléculaires et cellulaires de la biologie

Sous la direction de Philippe Poujeol.


  • Résumé

    Cette étude a eu pour but d’aller plus avant dans la compréhension des mécanismes de toxicité rénale du cadmium, un des problèmes majeurs de santé publique de ces dernières années car bien que le rein soit connu depuis plusieurs décennies comme étant la cible majeure de beaucoup des métaux lourds et en particulier du cadmium, des zones d’ombre persistent quant à la survenue des événements conduisant à l’apparition de troubles rénaux lors d’une exposition chronique. Grâce à des expériences in vivo menées chez le rat, nous avons montré que lors d’une exposition chronique chez l’adulte aussi bien que chez le nouveau-né, une insuffisance rénale sévère apparaît, caractérisée par la diminution dramatique du débit de filtration glomérulaire accompagnée de l’augmentation de l’excrétion des principaux ions, plusieurs jours après l’arrêt de la contamination. In situ, par immunofluorescence sur coupes de reins, nous avons mis en évidence que la survenue de cette insuffisance rénale s’accompagne de changements morphologiques au niveau des jonctions cellulaires. Chez l’adulte nous avons pu mettre en évidence une relation entre les troubles tardifs de la fonction rénale et une augmentation de la mort cellulaire par apoptose mesurée sur le rein entier. Ce travail a permis de montrer qu’une contamination par le cadmium n’est jamais sans risque pour le rein. En effet, ce métal peut s’accumuler et induire de graves effets néphrotoxiques à long terme, entraînant l’apparition d’insuffisances rénales à n’importe quel âge bien que les individus aient été soustraits de toute contamination.

  • Titre traduit

    Effects of cadmium intoxication on the renal function from birth to adulthood


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    The aim of this study was to go further in the understanding of the mechanisms of the renal cadmium toxicity. Cadmium is one of the heavy metals which represents a risk for public health and even if it is well known that kidney is a target for this metal, some points remain unclear considering the apparition of renal damages during cadmium chronic exposure. Using in vivo experiments and after a chronic cadmium contamination, we have shown that a renal failure occurred in adult rats as well as in offspring. It was characterised by a dramatic decrease of the glomerular filtration rate with an increase of the fractional excretions of the main ions a few days after the exposure was stopped. In situ, using immunofluorescent microscopy, we have shown that the functional renal failure was associated with morphological damages characterized by the disruption of the intercellular tight junctions. In adult rats, we have also demonstrated that the delayed effect due to the chronic cadmium contamination was related to the increase of the apoptotic cell death in the whole kidney. During this work, we have shown that every cadmium exposure represents a danger for the kidney. This metal can accumulate in the tissue inducing a long term nephrotoxicity that can induce a renal failure at each stage of aging even after the animals are kept out the contamination source.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (141 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 135-141. Résumé en français

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 07NICE4043
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.