"Psychothérapie" sur Internet ? : Contribution à une réflexion psychanalytique sur les nouvelles formes de communication

par Corinne Badach-Allouche

Thèse de doctorat en Psychologie clinique, Psychopathologie et Psychanalyse

Sous la direction de Anne Juranville.

Soutenue en 2007

à Nice .


  • Résumé

    Influencé par le discours de la science qui entretient l’illusion que « tout est possible » et efface toute trace de négativité, le sujet postmoderne a perdu le sens des limites et de la castration symbolique. Dans notre société individualiste où tout doit aller encore plus vite, encore plus loin, l’ « individu incertain » se retrouve seul face à ses responsabilités. En « panne de l’Autre », en quête de sens et de repères, il laisse apparaître des signes de fragilité. C’est ainsi que sont nées de nouvelles formes d’expression de la souffrance et de nouvelles pathologies telles que la cyberdépendance et la dépression contemporaine. Ce travail d’inspiration psychanalytique tente de montrer qu’Internet est un révélateur du sujet post-moderne et notamment en termes de dépression. A travers quelques cas cliniques, l’auteur tente d’expliquer la fascination de l’internaute pour les sites de psychologie et leurs babillards électroniques. A la lumière de l’approche psychanalytique, ce travail analyse la souffrance des participants comme un symptôme du malaise social. Cette dépression contemporaine appelle des réponses contemporaines mais ce lieu virtuel de communication qui évacue la place du sujet, déni le réel et accorde une place prépondérante à l’imaginaire, est-il une de ces réponses ? Ce travail propose de réfléchir aux modalités d’une clinique du virtuel.

  • Titre traduit

    “ Psychotherapy” on the Net ? : Contribution to a psychoanalytical reflexion on the new forms of communication


  • Résumé

    Influenced by the speech of the science which maintains illusion that “all is possible” and erases any trace of negativity, the postmodern subject lost direction of limits and castration symbolic. In our individualistic society where all must go even faster, even further, the “dubious individual” finds himself only vis-a-vis his responsibilities. In “breakdown of the Other”, in search of direction and reference mark, it lets appear signs of brittleness. Thus were born from new forms of expression of the suffering and new pathologies such as the cyberdépendance and the contemporary depression. This work of psychoanalytical inspiration tries to show that Internet is revealing post-modern subject and in particular in terms of depression. Through some clinical cases, the author tries to explain the fascination of the Net surfer for the sites of psychology and theirs babillards electronic. In the light of the psychoanalytical approach, this work analyzes the suffering of the participants like a social symptom of faintness. This contemporary depression calls contemporary answers but is this virtual place of communication which evacuates the place of the subject, refusal reality and grants a dominating place to the imaginary one, one of these answers? This work proposes to reflect on the methods of a virtual clinic.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ( 297 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 277-281 . Résumés en français et en anglais

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque Lettres, Arts, Sciences humaines-Henri Bosco.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2007 NICE 2020 Bis
  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque Lettres, Arts, Sciences humaines-Henri Bosco.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2007 NICE 2020
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.