Coûts irrécupérables, anticipations et modélisation du commerce bilatéral : une approche théorique et empirique

par Javad Abedini

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Nicolas Peridy.

Soutenue en 2007

à Nantes , en partenariat avec Université de Nantes. Faculté des sciences économiques (autre partenaire) .


  • Résumé

    Les équations de gravité sont devenues l'un des instruments d'analyse les plus utilisés dans les études du commerce international. Ce modèle est obtenu à partir de nombreuses théories du commerce. En particulier, le rôle des coûts d'échanges est récemment souligné par la littérature théorique et empirique. Cependant, ce rôle est uniquement étudié dans le cadre des barrières à l'échange. Ainsi, le premier objectif de cette thèse est de proposer un nouveau développement théorique à partir de la présence des coûts irrécupérables dans les échanges internationaux. En développant un modèle d'entrée de l'entreprise sur le marché, nous montrons que les anticipations de cette dernière sur les conditions du marché influencent ses décisions actuelles. Ceci nous permet d'introduire les anticipations dans le modèle du commerce bilatéral. De même, un modèle de gravité est développé à partir du modèle d'Anderson et van Wincoop (2003, 2004). Ce dernier prend en compte les coûts relatifs anticipés de commerce afin de déterminer les flux d'échanges bilatéraux. Prenant en compte l'impact des anticipations, nous présentons une nouvelle interprétation pour les effets de l'union monétaire, des accords commerciaux et des facteurs institutionnels dans les modèles de gravité. Par ailleurs, nous effectuons une étude empirique avec l'équation gravitaire tout en vérifiant notre approche théorique. Notre modèle empirique utilise les données d'un échantillon de 37 pays entre 1988 et 2003. De nombreuses spécifications et tests économétriques sont utilisés. Les résultats obtenus confirment largement nos prévisions théoriques.

  • Titre traduit

    Sunk costs, expectations and the bilateral trade model : a theoretical and empirical analysis


  • Résumé

    Many trade theories explain the empirical success of the gravity model. The impact of trade costs has recently been emphasized by the theoretical and empirical literature of the gravity model. In particular, Deardorff (2004) and Anderson & van Wincoop (2003, 2004) suggest the term of local comparative advantages based on relative trade costs to determine the bilateral trade model. However, the impact of trade costs is usually studied through trade barriers. In this thesis, we develop a new theoretical approach using some specific trade costs, notably sunk costs. Based on a theoretical model of entry in the presence of sunk costs, we show that the expectations matter for the firm's decisions to enter a market. This theoretical model makes it possible to introduce "expectations" in trade model. In the same way, we develop, as an example, the gravity model of Anderson & van Wincoop (2003, 2004) to take into account the expected relative trade costs in order to determine the bilateral trade flows. Using our theoretical approach, we present a new interpretation for the impact of monetary union, trade agreements and the institutional factors in the gravity models of trade. In addition, we develop an empirical gravity model to test our theoretical predictions about the role of expectations in trade. This model uses the data of a sample of 37 countries during 1988-2003. Many econometric specifications and tests are presented. The results strongly support our theoretical predictions.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (236 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. en fin de chap.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. BU Droit.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.