Utilisations des prélèvements bactériens lors de la prise en charge des maladies parodontales

par Christian Verner

Thèse de doctorat en Odontologie. Recherches cliniques. Parodontologie

Sous la direction de Michel Sixou.

Soutenue en 2007

à Nantes , dans le cadre de École doctorale chimie biologie (Nantes) , en partenariat avec Université de Nantes. Unité de Formation et de Recherche d'Odontologie (autre partenaire) .


  • Résumé

    Plusieurs méthodes de diagnostic bactériens sont utilisées en parodontologie et peuvent être classées en deux catégories : les méthodes par culture et les méthodes moléculaires. La méthode de référence est la technique de culture bactérienne permettant l'identification des pathogènes de manière non spécifique et la réalisation d'un antibiogramme. Mais la méthode de prélèvement et de transport peut avoir une influence sur les résultats car les pathogènes sont vivants. La PCR en temps réel permet une identification et une quantification précise de l'ADN grâce à une analyse entièrement automatisée. Cependant, cette méthode détecte qu'un faible nombre de bactéries, elle est spécifique, ciblée par des sondes prédéterminées. Des études ont été réalisées pour comparer les diagnostiques bactériens, l'efficacité in vitro des antibiotiques en fonction des méthodes et des molécules utilisées. Ces résultats sont confrontés avec les recommandations de l'AFSSAP qui sont à ce jour les références pour les thérapeutiques parodontales anti-infectieuses en France. En fonction de ces années de recherche en collaboration avec la faculté et chirurgie dentaire de Nantes et le laboratoire de maladies infectieuse de Toulouse, l'utilisation des prélèvements bactériens, cliniques et techniques varient selon les objectifs de diagnostic bactérien, de traitement et de la prise en en charge infectieuse des maladies parodontales.

  • Titre traduit

    The use of bacterial sampling in the peridontal therapy


  • Résumé

    Several methods of bacteriological diagnostic are used in periodontology and may be classified in two categories: culture and molecular method. The methode of reference is the bacterial culture technique. It allows pathogens identification in a non specifique way and realise an antibiotic susceptibility test. But prelevement and transport may influence the results because pathogens are alive. Real time PCR allows identification precise identification of DNA, due to an full automatical analyse. Meanwhile this method detecte specific and targed bacteries by determined probe. Studies have been realise to compare bacterials diagnostics, effectiveness of antibiotics in vitro, according methodes and molecules used. The results are compared with AFSSAPS recommandations which are today the reference for the anti-infectious periodontal therapy in France. Due to this years of resarch in the Nantes dental surgery University and the infectious illness laboratory of Toulouse, the use of bacterial sampling clinical or technical change according to the bacterial diagnostic, the treatment of the periodontal therapy.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (109-[15] f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 100-108 f. [92 réf.]

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. BU Santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 07 NANT 34-VS
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 11098
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.