Le pouvoir et l'autorité, leurs intéractions en milieu éducatif : la recherche historique et théorique

par Louis Calendreau

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Michel Fabre.

Soutenue en 2007

à Nantes .


  • Résumé

    L’autorité est souvent assimilée à un attribut du pouvoir, c’est le célèbre : « Je suis votre chef, donc j’ai autorité sur vous ! ». L’hypothèse formulée dans cette thèse, c’est que pouvoir et autorité sont deux concepts différents, avec deux finalités différentes. Le pouvoir est basé sur la légalité, avec pour finalité la création de richesses, alors que l’autorité se fonde sur la légitimité. Cette légitimité vient de l’éduqué, non de l’éducateur. Elle est accordée aux personnes qui affichent une cohérence entre leurs valeurs, leur discours et leur comportement. La finalité de l’autorité, c’est la création d’une sécurité affective. A partir de cette hypothèse, il convient d’approcher ces deux concepts le plus près possible et de voir ce qui peut résulter de leurs interactions dans le domaine de l’éducation. Ce travail de recherche se fonde sur une expérience personnelle, étayée par les écrits d’autres chercheurs. Deux méthodes ont été utilisées. La première c’est l’anamnèse avec une réflexion sur le cas de quatre adolescents déviants dont on peut expliquer les comportements grâce à l’échelle de Kohlberg. On peut appréhender l’une des causes de ces déviances en mettant en parallèle le rapport des ces adolescents aux adultes en situation de pouvoir et à l’absence de rapports avec des « hommes d’autorité ». - La deuxième méthode consiste en l’analyse de vingt entretiens de directrices et de directeurs de « Colonies de Vacances » ou de « Centres de Vacances et de Loisirs ». Deux formes d’analyse ont été utilisées, une analyse « empirique » pour trouver ce que ces directrices et directeurs ont en commun, et une analyse par un programme informatique dénommé « Alceste » en vue de repérer ce qui pourrait différencier ces personnes. Par rapport aux concepts étudiés que sont le pouvoir et l’autorité, il y a une convergence d’idées sur le pouvoir. Le pouvoir, ces directeurs le connaissent parce qu’ils travaillent dans une institution structurée, mais ils l’oublient voire ils le craignent dans l’exercice de leur profession. Quant à l’autorité, ils ne semblent pas la connaître comme on connaît une entité selon sa définition, mais ils la vivent au quotidien. L’analyse d’Alceste met en évidence quatre groupes avec des postures différentes dans une même cohérence de fonctionnement. Les résultats mettent en évidence que le pouvoir en tant que tel ne permet pas l’éducation d’un enfant à la liberté, mais il entraîne la soumission par à un douloureux conditionnement. Ces résultats mettent aussi en évidence que seule l’autorité peut introduire l’enfant dans un monde qui lui préexiste et lui survivra. L’ "homme d’autorité" , lui, permettra à l’individu de se construire en l’autorisant par des choix personnels à une éducation à la liberté ! Enfin ces résultats mettent aussi en évidence que ce type d'éducation existe déjà dans les Centres de Vacances et de Loisirs.

  • Titre traduit

    Power and authority ! Theirs « interactions » in Education


  • Résumé

    Authority is often considered as an attribute of power; it is the famous: ‘I am your leader therefore I have authority over you!’ The hypothesis made in this thesis is that power and authority are two separate concepts, with two separate purposes. Power is based on lawfulness, and aims at creating wealth, whereas the basis of authority is legitimacy. This legitimacy issues from the person who is being educated, not from the educator. It is granted to people who show a consistency between their values, their views, and their behaviour. The purpose of authority is the creation of affective security. This research work is based on personal experience and is supported by written works from other researchers. Two methods have been used. The first method is anamnesis, with the study of the case of four deviant adolescents whose behaviour can be explained using Kohlberg’s scale. One of the causes of their deviancy can be identified by drawing a parallel between the relations of these adolescents and adults in a position of power, and the absence of relations with ‘men of authority’. The second method consists in an analysis of twenty interviews with heads of holiday camps and leisure centres. Two forms of analysis have been used: an ‘empirical’ analysis, in order to find out what these people had in common; and an analysis made with a computer programme called ‘Alceste’, so that we could identify how these people differed from each other. There is a convergence in their ideas regarding the concepts of power and authority. The heads know power because they work in a structured institution, still they forget it if not fear it in the practice of their duties. As regards authority, they do not seem to know it as we know an entity according to its definition, but rather experience it in day-to-day practice. Alceste’s analysis revealed four groups with different positions, and still there was coherence in their practices. The results demonstrate that power as such cannot permit the training of a child for freedom. On the contrary, it leads to his submission through a distressing process of conditioning. These results also show that only authority can introduce a child into a world which existed before him and which will outlive him. The ‘man of authority’ will enable the individual to develop his personality by giving him permission to make his own choices, thus educating him about personal freedom. And last but not least, these results reveal that such an education already exists in holiday and leisure centres.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2009 par l'Harmattan à Paris

Pouvoir et autorité en éducation


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 4 vol. (346 f., 322 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 343-346

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Lettres - Sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 07 NANT 3031
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2009 par l'Harmattan à Paris

Informations

  • Sous le titre : Pouvoir et autorité en éducation
  • Dans la collection : Savoir et formation
  • Détails : 1 vol. (279 p.)
  • ISBN : 978-2-296-09474-1
  • Annexes : Bibliogr. p. [277]-279. Notes bibliogr
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.