Renaître en Amérique ? : réfugiés et exilés français aux Etats-Unis, l'aventure de la vigne et de l'olivier, 1815-1865

par Éric Saugera

Thèse de doctorat en Histoire contemporaine

Sous la direction de Jacques Weber.

Soutenue en 2007

à Nantes .


  • Résumé

    Après l'abdication de Napoléon en 1814, l’armée se moula dans l’ordre militaire des Bourbons, mais des généraux complotèrent contre le roi, puis combattirent à Waterloo. L’ordonnance du 24 juillet 1815 les condamna à mort. Avec militaires et civils victimes de la loi d’amnistie du 12 janvier 1816, ils s’exilèrent à Philadelphie et fondèrent avec les réfugiés de Saint-Domingue la Société coloniale des émigrés français. La loi du Congrès du 3 mars 1817 leur concéda des terres en Alabama pour y planter vignes et oliviers. Une partie des sociétaires se rendit sur place, fonda Démopolis et Aigleville, comté de Marengo, tandis qu’une autre ralliée au général Lallemand aîné le suivit au Texas et se perdit au Champ d’Asile. Ce ne fut pas la seule raison de l’échec de la colonie française, il y eut l’inadaptation des exilés au métier de vigneron et l’impossible acclimatation de la vigne et des oliviers exogènes. Des exilés revinrent en France, mais beaucoup firent souche aux États-Unis. (993 caractères, espaces compris)

  • Titre traduit

    Reborn in America : french refugees and exiles in the United States, the wines&oliveadventure (1815-1865)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (469 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 440-469. Index

Où se trouve cette thèse ?