Flux et usages de l'eau de mer dans les marais salés endigués charentais : cas du marais salé endigué de l'île de Ré

par François Paticat

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Jean-Pierre Corlay.

Soutenue en 2006

à Nantes .


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Seawater flows and uses in Charentais embanked salt marshes : example of Ré island marine wetland


  • Résumé

    L’objectif de cette thèse, est de déterminer comment l’eau de mer est utilisée au sein du marais salé endigué de l’île de Ré (Charente-Maritime, France) afin de comprendre le fonctionnement de cet espace et d’en estimer l’évolution tout en réfléchissant aux mesures à adopter pour optimiser la gestion actuelle. La connaissance des modes de gestion de la ressource hydrique est essentielle pour assurer l’avenir du marais et satisfaire les multiples intérêts de ses acteurs, notamment en ce qui concerne le partage de l’eau. Aussi est-il indispensable de considérer le marais salé endigué de l’île de Ré comme un géosystème où s’associent l’environnement naturel avec les activités humaines. Le travail de recherche s’est engagé principalement sur deux axes. Tout d’abord, un inventaire et une description des pratiques en vigueur sur cet espace à travers leurs modes de gestion et d’utilisation de l’eau de mer, sachant que les activités humaines y sont variées mais leurs caractéristiques (techniques, économiques, hydrauliques) mal connues. Ensuite, une réflexion sur les relations liant l’environnement et les hommes. Afin de mettre en évidence la diversité spatiale des activités, la complexité des relations hydrauliques et les dysfonctionnements potentiels, la méthode repose principalement sur l’élaboration d’un SIG, la réalisation d’enquêtes et une analyse de risque. Les résultats obtenus montrent qu’une multitude d’activités coexistent sur le marais salé endigué de l’île de Ré, avec diverses logiques spatiales et de gestion. L’étude conclue également qu'il n'existe pas de réels conflits entre les acteurs du marais, mais seulement quelques divergences à propos de la gestion hydraulique pratiquée actuellement. Seule une gestion concertée peut permettre de sauvegarder le patrimoine naturel et culturel local, tout en préservant les intérêts de chacun des acteurs.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (384 f..)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 310-324

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Lettres - Sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 07 NANT 3005

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de géographie. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : MF 2471
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.