Évolution structurelle dans les architectures logicielles à base de composants

par Nassima Sadou-Harireche

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Mourad-Chabane Oussalah et de Dalila Tamzalit.

Soutenue en 2007

à Nantes .


  • Résumé

    Le travail présenté dans cette thèse s'inscrit dans le cadre des architectures logicielles à base de composants. Une architecture logicielle offre une description d'un système à un niveau d'abstraction élevé en terme de composants et d'interactions entre ces composants. La problématique abordée relève de l'évolution structurelle des architectures logicielles à base de composants. L’évolution permet, dans le cadre des architectures logicielles, d’éviter que celles-ci ne restent figées et soient obsolètes par rapport aux besoins en perpétuels changements. Notre contribution à cette problématique se scinde en trois axes : Le premier axe consiste en la proposition d'un modèle d'évolution dénommé SAEV (Software Architecture EVolution model) permettant l'abstraction, la spécification et la gestion de l'évolution des architectures logicielles. Le deuxième axe s’appuie sur deux constats : le premier constat est que les architectures logicielles ne véhiculent pas assez d'informations sur le degré de corrélation entre leurs éléments constitutifs, qui permettraient de déterminer et de propager automatiquement les impacts d’une évolution. Le deuxième constat est que les connecteurs, de par leur position d'intermédiaires entre les éléments architecturaux sont des supports idéaux pour véhiculer les changements entre ces éléments. Nous proposons ainsi, d'enrichir les connecteurs par des propriétés sémantiques qui exprimeraient la corrélation entre les éléments architecturaux qu’ils relient. Le troisième axe illustre la prise en compte des propriétés sémantiques proposées dans l’ADL COSA (Component-Object based Software Architecture).


  • Résumé

    The work presented in this thesis concerns with the study of component-based software architecture. A software architecture provides a description of a software system at a high level of abstraction in term of components and interactions among these components. The studied problem related to the structural evolution in component-based software architecture. The evolution allows architectures to evolve in order to cope with changing requirements. Therefore, an architecture must accept modifications to remain usable, reusable and available for its users. Our contribution to these issues is divided into three axes: The first axis consists of proposing an evolution model called SAEV (Software Architecture EVolution model) allowing the abstraction, the specification and the management of software architecture evolution. The second axis is based on two issues: the first issue is that software architecture does not provide enough information concerning the degree of correlation among its components; this correlation would make it possible to determine and to propagate automatically the impacts of an evolution within an architecture. The second issue is that connectors, from their position as intermediaries between architectural elements, are ideal supports to propagate changes within these elements. Thus we propose to enhance connectors with semantic properties that would express the correlation between elements of a software architecture that they connect. The third axis illustrates the use of semantic properties that are suggested within the framework of the ADL COSA (Component-Object based Software Structures).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (167 p.)
  • Annexes : 89 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2007 NANT 2114
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.