Problèmes inverses pour l'équation de Newton-Einstein pluridimensionnelle

par Alexandre Jollivet

Thèse de doctorat en Mathématiques et applications

Sous la direction de Roman Novikov.

Soutenue en 2007

à Nantes .


  • Résumé

    Nous étudions le problème de diffusion inverse et un problème inverse de valeurs au bord pour l’équation de Newton-Einstein pluridimensionnelle décrivant le mouvement d’une particule classique relativiste dans un champ externe électromagnétique (ou gravitationnel) statique. Le cas d’une particule classique non relativiste est aussi considéré. Nous supposons que le champ externe est suffisamment régulier et suffisamment décroissant à l’infini. Tout d’abord on rappelle (et on développe) des résultats donnant l’existence et des propriétés de l’opérateur de diffusion. Puis on obtient, en particulier, l’asymptotique aux hautes énergies de l’opérateur de diffusion, et on montre que cette asymptotique détermine de manière unique (par des formules explicites) le champ externe. Enfin on obtient un théorème d’unicité à énergie fixée pour le problème inverse de valeurs au bord, et on en déduit, en particulier, qu’à énergie fixée suffisamment grande l’opérateur de diffusion détermine de manière unique le champ externe lorsque celui-ci est aussi supposé à support compact. Les résultats de cette thèse ont été obtenus en développant, en particulier, des méthodes de [Gerver-Nadirashvili, 1983] et [R. Novikov, 1999].

  • Titre traduit

    Inverse problems for the multidimensional Newton-Einstein equation


  • Résumé

    We consider the inverse scattering problem and an inverse boundary value problem for the multidimensional Newton-Einstein equation describing the motion of a classical relativistic particle in a static external electromagnetic (or gravitational) field. The nonrelativistic case is also considered. The external field is assumed to be sufficiently regular with sufficient decay at infinity. First we recall (and develop) some results stating the existence and properties of the scattering map. Then we obtain, in particular, the high energies asymptotics of the scattering map, and we show that the external field is uniquely determined (by explicit formulas) from this asymptotics. We finally obtain an uniqueness theorem at fixed energy for the inverse boundary value problem. From this result we deduce, in particular, that at fixed and sufficiently large energy the scattering map uniquely determines the external field when this one is also assumed to be compactly supported. The results of this Ph. D. Thesis were obtained by developing, in particular, methods of [Gerver-Nadirashvili, 1983] and [R. Novikov, 1999].

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (170 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 167-170. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2007 NANT 2032
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.