Émergence et évolution des préconisations solaires dans les théories architecturales et urbaines en France, de la seconde moitié du XIXe siècle à la deuxième guerre mondiale

par Amina Harzallah

Thèse de doctorat en Sciences pour l'ingénieur. Architecture

Sous la direction de Gérard Hégron, Éric Monin et de Daniel Siret.

Soutenue en 2007

à Nantes .


  • Résumé

    Cette recherche propose d'éclairer les conditions d’apparition et de développement des préconisations liées à l'ensoleillement dans les théories architecturales et urbaines apparues en France durant la période hygiéniste. L'analyse a porté sur plus d'une centaine de publications et de projets d'une cinquantaine d'auteurs de différentes formations (architectes, médecins, ingénieurs). Ce corpus met en évidence l'éventail des recommandations des différents intervenants et les multiples facteurs afférents. Le travail est scindé en deux grandes parties. La première porte sur les réponses apportées par les architectes et urbanistes aux exigences hygiénistes faisant du soleil un puissant facteur de lutte contre les épidémies urbaines. L'analyse met en évidence quatre grands types de prescriptions d'ensoleillement liés à l’orientation des bâtiments et des voies, les gabarits de rues et des bâtiments, les formes des bâtiments, ainsi que différents dispositifs de contrôle solaire. La seconde partie propose une étude détaillée de quatre théories emblématiques du contrôle de l'ensoleillement durant la période : la théorie de l'axe héliothermique d'A. Augustin- Rey, le dispositif des redans développé par Le Corbusier dans la Ville Radieuse, les immeubles et quartiers à gradins de H. Sauvage, et le principe des plafonds lumineux d'A. Augustin-Rey. Chaque exemple est discuté en mettant en relations les arguments développés par les auteurs et les résultats obtenus au moyen de modélisations et de simulations numériques. La multiplicité des solutions préconisées et le rôle du soleil incitateur à la création de nouvelles formes architecturales sont mis en évidence et discutés.


  • Résumé

    The subject of this research is to clarify the conditions of appearance and of development of the recommendations related to the sunlighting in the architectural and urban theories appeared in France during the hygienist period. An analysis related to more than one hundred of publications and projects of about fifty authors of various disciplines (architects, doctors, engineers). This corpus highlights the range of the recommendations of the various authors and the multiple related factors. The Work is divided in two parts. The first part presents the answers brought by the architects and town planners to the hygienists requirements making of the sun a powerful factor of fight against the urban epidemics. The analysis highlights four types of solar recommendations related to the orientation of the buildings and the streets, optimal buildings outline, buildings form, and solar devices. In a second stage, the thesis proposes a detailed study of four emblematic theories of the sunlighting control during this period: the “heliotermics axis” (axe héliothermique) of A. Augustin Rey, the Toothed buildings developed by Le Corbusier in “La ville radieuse”, the Setback buildings of H. Sauvage, and the “luminous ceiling” principle (plafond lumineux) presented by A. Augustin-Rey. Each example is discussed by connecting the authors arguments and the results obtained with the tools of the CERMA laboratory.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (391 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie p. 313-329

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2007 NANT 2001
  • Bibliothèque : Ecole centrale de Nantes. Médiathèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2181
  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Technologies.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Conservatoire national des arts et métiers (Paris). Bibliothèque Centrale.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : CDHT C 1078

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/3908
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.