Les mobilisations collectives des professionnels de santé

par Ludivine Laurent

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Etienne Criqui et de Dominique Andolfatto.

Les rapporteurs étaient Michel Dreyfus, Dominique Labbé.


  • Résumé

    The health sector is in crisis. Over the past two decades, all health professionals regularly show their discontent. The strike of internal consultations with wild private practice doctors, all professions in this sector have experienced a collective mobilization. The research work was conducted to analyze the collective action of these practitioners. Thus both the transition to the action that developments of social movements are the heart of our reflections. It is clear that the analysis of collective mobilization of health professionals includes both a dimension macrosociological (structures, organizations) and dimension microsociologique (beliefs, identities, corporativism). The common link between these two spheres is that all elements are related resources of the social movement, which will permit the establishment of a structure and coherence of the mobilization in order to win the government. This research thus highlight the denominators that explain both the shift to collective action (dynamic mobilisers moving), and developments of these mobilizations (expressiveness mobilizations).

  • Titre traduit

    The mobilizations collective health professionals


  • Résumé

    Le secteur de la santé est en crise. Depuis une vingtaine d'années, tous les professionnels de santé manifestent régulièrement leur mécontentement. De la grève des internes, aux consultations sauvages des médecins libéraux, toutes les professions de ce secteur ont connu une mobilisation collective. Le travail de recherche mené a pour objectif d'analyser l'action collective de ces praticiens. Ainsi tant le passage à l'action que les développements des mouvements sociaux sont au cœur des réflexions. Force est de constater que l'analyse des mobilisations collectives des professionnels de santé comprend à la fois une dimension macrosociologique (les structures, les organisations) et une dimension microsociologique (les croyances, les identités, les corporatismes). Le point commun entre ces deux sphères est que tous les éléments s'y rattachant sont des ressources du mouvement social, qui permettront la mise en place d'une structuration et d'une cohésion de la mobilisation dans le but de s'imposer face aux pouvoirs publics. Ce travail de recherche permet ainsi de mettre en exergue les dénominateurs qui expliquent à la fois le passage à l'action collective (les dynamiques mobilisatrices des mobilisations), et les développements de ces mobilisations (l'expressivité des mobilisations).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol.(507 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 461-479. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Centre d'histoire sociale du 20e siècle. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T 1508 LAU
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.