Contribution à l'amélioration de la technique d'ablation endocavitaire des macro-réentrées atriales droites impliquant l'isthme cavotricuspide

par Marius Andronache

Thèse de doctorat en Ingénierie Cellulaire et Tissulaire

Sous la direction de Etienne Aliot.

Soutenue le 13-11-2007

à Nancy 1 , dans le cadre de BioSE .

Le jury était composé de Etienne Aliot, Christian de Chillou.

Les rapporteurs étaient Antoine Da Costa, Jean-Claude Deharo.


  • Résumé

    Le Flutter atrial est, après la Fibrillation Atriale, le trouble du rythme supraventriculaire le plus fréquemment observé. Les progrès de la technique, ainsi qu’une meilleure connaissance des mécanismes électrophysiologiques du flutter atrial, ont fait de l’ablation par radiofréquence le traitement de choix de cette tachycardie. Le but de ce travail est d’essayer d’apporter une contribution personnelle à l’amélioration de la technique d’ablation endocavitaire de flutter atrial commun et des autres macroréentrées atriales droites (la plupart sont générées par une incision chirurgicale) qui impliquent l’isthme cavotricuspide. Le flutter atrial et les autres tachycardies avec une origine dans l’Oreillette Gauche ne font pas partie de ce travail de thèse.


  • Résumé

    Thesis


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.