Automatic Recognition of Dialogue Acts

par Pavel Král

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Yves Laprie et de Jana Klečková.

Soutenue en 2007

à Nancy 1 en cotutelle avec Západoceská univerzita v Plzni .

  • Titre traduit

    Reconnaissance automatique des actes de dialogue


  • Résumé

    Ce mémoire concerne la reconnaissance automatique des Actes de Dialogues (ADs) en tchéque et en français. Les ADs sont des unités au niveau de la phrase qui représentent des différents états d’un dialogue, comme par exemple les questions, les affirmations, les hésitations, etc. La première contribution de ce travail est de proposer et comparer plusieurs approches de reconnaissance des ADs qui sont basées sur trois types d’informations : lexical, prosodique et relative à la position des mots dans une phrase. Ces approches ont eté testées sur un corpus tchèque de dialogues homme-homme. Ce corpus a été transcris en mots manuellement, et avec un moteur de reconnaissance automatique afin de valider les approches dans des conditions réelles. Les résultats expérimentaux confirment que chaque type d’attributs apporte des informations pertinentes et complémentaires. Les méthodes proposées qui exploitent la position des mots sont particulièrement intéresantes, parce qu’elles utilisent une information globale sur la structure de la phrase. Une autre contribution conséquente, relative au manque de corpus étiquettés dans le domaine de la reconnaissance automatique des ADs, concerne le développement et l’étude de méthodes d’étiquetage semi-automatique de nouveaux corpus. Cette méthode est basée sur l’algorithme d’Espérance-Maximisation avec des ADs prédéfinis spécifiques à la tâche visée. Nous proposons deux mesures de confiance pour sélectionner les exemples qui ont le plus de chance d’être classifiés correctement. Les résultats expérimentaux démontrent que la méthode proposée est une approche intéressante pour la création de nouveaux corpus d’actes de dialogues à moindre coût.


  • Résumé

    This thesis deals with automatic Dialogue Act (DA) recognition in Czech and in French. Dialogue acts are sentence-level labels that represent different states of a dialogue, such as questions, statements, hesitations, etc. The first main contribution of this work is to propose and compare several approaches that recognize dialogue acts based on three types of information: lexical, prosodic and word positions. These approaches are tested on the Czech Railways corpus that contains human-human dialogues, which are transcribed both manually and with an automatic speech recognizer for comparison. The experimental results confirmed that every type of feature (lexical, prosodic and word positions) bring relevant and somewhat complementary information. The proposed methods that take into account word positions are especially interesting, as they bring global information about the structure of a sentence, at the opposite of traditional n-gram models that only capture local cues. One of the main issue in the domain of automatic dialogue act recognition concerns the design of a fast and cheap method to label new corpora. The next main contribution is to apply the general semi-supervised training approach based on the Expectation Maximization algorithm to the task of labeling a new corpus with the pre-defined DAs. We further proposed to filter out the examples that might be incorrect by two confidence measures, namely the maximum a posteriori probability and the a posteriori probability difference methods. Experimental results showed that the proposed method is an efficient approach to create new dialogue act corpora at low costs.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : Bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. BU Ingénieurs.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.