Etude et valorisation de différents bois du Kenya

par Francis Mburu

Thèse de doctorat en Sciences du bois

Sous la direction de Philippe Gérardin.

Soutenue en 2007

à Nancy 1 .


  • Résumé

    Des extractions du Prunus africana ont été réalisées à partir du duramen et de l'aubier avec différents solvants et les propriétés antifongiques et anti-termites des extraits étudiées. Des essais d'inhibition de croissance du mycélium ont été réalisés sur Coriolus versicolor, Poria placenta et Aureobasidium pullulans à différentes concentrations. L'inhibition augmente avec la concentration de la solution testée et diminue avec le temps. Dans certains cas, la croissance du champignon débute après que la boîte de Pétri témoin ait totalement été colonisée, indiquant plutôt un effet fongistatique que fongicide. Les échantillons extraits présentent une faible durabilité contre les termites alors que les non extraits sont totalement résistants. Les extraits dichlorométhane présentent une plus grande activité compare à ceux obtenus à l'eau, à l'acétone ou un mélange toluène/éthanol aussi bien au niveau des termites que des champignons. Des analyses microscopiques indiquent la présence d'importantes quantités d'extractibles dans les vaisseaux qui disparaissent après extraction au Soxhlet. Certains composés responsables de l'activité biologique ont pu être identifies. L'imprégnabilité du Grevillea robusta par une solution de CCA, a été évaluée en utilisant un procédé de déplacement de sève. Les résultats indiquent une bonne pénétration et rétention du produit dans le bois permettant l'utilisation de ce dernier dans différentes classes de risques. La résistance des blocs traités thermiquement a été évaluée sur milieu gélosé sur six champignons de pourriture ainsi que sur les termites en laboratoire et sur champ. Dans tous les cas, une forte augmentation de la durabilité est observée après traitement. Des analyses IR et RMN indiguent des modifications des constituants du bois après traitement thermique.

  • Titre traduit

    Study and valorization of different Kenyan wood species


  • Résumé

    Prunus africana heartwood and sapwood were extracted using different solvents. Extractives were tested against fungi and termites in relation to the natural durability of Prunus africana. These were tested against Coriolus versicolor, Poria placenta, and Aureobasidium pullulans at concentrations. High inhibition was realized and increased with extract concentration. In some instances, fungal growth started after the control Petri dish was fully colonized showing fungistatic effect than fungicidal effect. Extracted and un-extracted wood samples were also tested against termites. When tested against Coriolus versicolor in the laboratory Prunus africana showed high natural durability. Extracted wood showed low resistance against termites while un-extracted was totally resistant. Dichloromethane extract showed the highest inhibition rate compared to water, acetone and toluene/ethanol extracts against fungi and termites. Microscopie analysis indicate the presence of important quantities of extractives deposited in the vessels which are removed after Soxhlet extraction. Spectroscopie and chromatographie analysis were investigated on dichloromethane extract to identify the compounds responsible for biological activities. Grevillea robusta was treated by cheap sap displacement method using Copper Chrome Arsenate (CCA). Results showed adequate penetration and retention for wood use in different hazard areas. Resistance of Greviflea robusta heat-treated samples was evaluated by malt agar block test against six wood rotting fungi a well as against termites in laboratory and field conditions. High durability against fungi and termites was realized after treatment. There was a positive correlation between decay resistance and mass loss due to thermal treatment. FTIR and 13C MAS NMR analysis showed chemical modification of wood components alte heat treatment.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (117-[23] f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 107-117

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine (Villers-lès-Nancy, Meurthe-et-Moselle). Direction de la Documentation et de l'Edition - BU Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : SC N2007 57
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.