Résistance induite par l’acibenzolar-Sméthyl sur soja et conséquences sur la rhizosphère

par Ludovic Faessel

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de Bernard Walter et de Thierry Lebeau.

Soutenue en 2007

à Mulhouse .


  • Résumé

    Limiter l'impact des pratiques agricoles sur la santé et sur l'environnement est une préoccupation majeure de notre société. Les recherches en protection des cultures se concentrent actuellement sur le développement de nouvelles stratégies alternatives ou complémentaires aux produits phytosanitaires. L'induction d'une résistance après stimulation des mécanismes de défenses des plantes émerge comme une nouvelle stratégie en protection des cultures. Ce travail avait pour objectifs d'évaluer l'induction d'une résistance sur soja par un agent inducteur de résistance, l'acibenzolar-S-méthyl (ASM), vis-à-vis de la pourriture de l'hypocotyle puis d'étudier les effets de cette stratégie sur la croissance et le développement racinaire et sur l'efficacité de deux relations symbiotiques du soja : soja-Bradyrhizobium japonicum et soja Glomus mosseae. Nos résultats montrent qu'un traitement à l'ASM par trempage des semences diminue significativement la sévérité des symptômes de la pourriture de l'hypocotyle du soja causée par Rhizoctonia solani AG-4. Cet effet protecteur est la conjonction d'une induction des défenses naturelles du soja et d'un léger effet fongistatique de l'ASM. Cependant, cette stratégie peut également occasionner des effets non intentionnels, en modifiant la morphologie du système racinaire et en inhibant l'établissement et l'efficacité des symbioses du soja.


  • Résumé

    Research in crop protection is actually focused on the development of new tools for controlling plant diseases, alternative or complementary to traditional fongicides. Induction of resistance by using plants own defence mechanisms is emerging as a promising strategy for controlling plant diseases. The aim of this study was to test seed treatment with acibenzolar-S-methyl (ASM) on soybean for its ability to induce an effective induced resistance to hypocotyl rot and to investigate the effect of this treatment on two symbioses of soybean: Bradyrhizobium japonicum-soybean and Glomus mosseae-soybean. Our results showthat seed treatment with ASM decreases significantly the severity of the hypocotyl rot caused by Rhizoctonia solani AG-4. This protective effect of ASM against R. Solani AG-4 is probably due to combination of induced resistance and its effect on growth of the pathogen. However, this strategy can also cause side-effects, by modifying root morphology or by the inhibition of soybean symbioses establishment.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 227 f.
  • Annexes : 375 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Haute-Alsace (Mulhouse). Service Commun de Documentation. Section Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th 07 FAE
  • Bibliothèque : Université de Haute-Alsace (Mulhouse). Service Commun de Documentation. Section Sciences et Techniques.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : Th 07 FAE
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.