L' invention de Polignac : les représentations de Polignac par les érudits et amateurs antiquisants en Velay du Moyen-Åge au XXIe siècle

par Alexandre Pau

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Christian Amalvi.

Soutenue en 2007

à Montpellier 3 .


  • Résumé

    L’invention de Polignac évoquera la manière dont les cercles d’antiquaires, d’érudits, d’archéologues,…, et d’artistes (locaux, nationaux mais aussi internationaux) ont créé, inventé et mythifié le château et le nom « Polignac » à partir d’un environnement minéral idéalisé. Dès 1471, des écrits racontent que St Georges, figure évangélisatrice du Velay, serait venu à Polignac pour démolir la représentation du Dieu Apollon, maître des idoles de la région. Dès lors, la famille de Polignac, dont le berceau natal est le château, se voit offrir des origines divines. Le site de Polignac a partagé la communauté scientifique entre les « apollomanes », partisans d’une légitimité tirée de l’antiquité pour assurer le rayonnement et la puissance de la forteresse à travers les temps, et les « antiapollomanes », qui brisèrent cette toile mythologique. Le sujet nous ouvrira les portes d’un monde où les traditions vellaves sont à (re)découvrir par le biais de l’érudition locale depuis cinq siècles et notamment aux XIXe et XXe siècles. Cette étude explorera les réseaux des sociétés savantes pour infiltrer leurs liens et tout ce qui aurait pu influencer le jugement du chercheur suivant l’origine sociale, politique, religieuse,… Cette redécouverte, la confrontation des textes et de l’iconographie vont nous permettre de retrouver des éléments permettant une meilleure compréhension de l’histoire monumentale du château. La famille agit sur le destin du nom qu’elle porte et complète la dimension mythique qui s’y rattache. L’actualité et les fouilles en cours laissent présager de nouvelles études et de nouvelles infirmations ou confirmations concernant la présence d’un édifice antique sur le sommet ou au pied du village. Le nom « Polignac », le château et le rocher qui le porte, dégagent une aura palpable : elle est à la fois historique et mythologique, presque magique. C’est un « lieu de mémoire » qui depuis la préhistoire est le témoin de notre patrimoine, un support à la méditation scientifique et artistique qui porte une légende ancestrale.

  • Titre traduit

    ˜The œInvention of Polignac : representations of Polignac by the scholars, archaeologists and amateurs of the art and style of antiquity in Velay of the Middle Ages in XXIe century


  • Résumé

    The invention of Polignac will evoke the way in which the circles of amateurs of art and style of antiquity, scholars, archaeologists and artists (local, national but also international) created, invented and glorified the castle and the name “Polignac” starting from a idealized mineral environment. Since 1471, writings tell that St George, evangelistic figure of Velay, would have come in Polignac to demolish the representation of God Apollo, Master of the idols of the area. Consequently, the family of Polignac, whose native cradle is the castle, sees itself offering divine origins. The site of Polignac shared the scientific community between the “apollomaniacs”, in favour of a legitimacy drawn from antiquity to ensure the radiation and the power fortress through times, and the “antiapollomaniacs”, which broke this mythological fabric. The subject will open the doors of a world where the vellaves traditions have been with being (re)discovered by the means of the local scholarship for five centuries and in particular with XIXe and XXe centuries. This study will explore the networks of the learned societies to infiltrate their bonds and all that could have influenced the judgement of the researcher following the social origin, political, religious, … The confrontation of the texts and the iconography will enable us to find elements allowing a better comprehension of the monumental history of the castle. The family acts on the destiny of its name and supplements the mythical dimension which is attached to it. The topicality and the excavations in progress let predict new studies, new invalidations or confirmations concerning the presence of an ancient building on the top or with the foot of the village. The name “Polignac”, the castle and the rock which supports on it, release one will have palpable: it is at the same time historical and mythological, almost magic. It is a “place of memory” which since prehistory is the witness of our patrimony, a support with the scientific and artistic meditation which carries an ancestral legend.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (988 p.)
  • Annexes : Bibliographie p. 28-71.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 2007.MON-44

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/3859
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.