Agriculture et territoires : acteurs, projets et procédures : le cas de deux démarches territoriales dans les Hauts de la Réunion

par Carine Saqué

Thèse de doctorat en Géographie. Organisation et recomposition des territoires

Sous la direction de Jean-Paul Cheylan.

Soutenue en 2007

à Montpellier 3 .


  • Résumé

    Le modernisme, en érigeant le développement agricole, a privé le développement territorial d’agriculture. Pourtant, il n’y a pas rupture du lien ancestral à la terre mais des interactions complexes entre agriculture et territoire. Ces interactions génératrices de nouvelles ruralités, fragilisent l’agriculture sur les territoires. L’économie coloniale de plantation a façonné l’île de la Réunion avec un bassin littoral agricole aujourd’hui sous pression urbaine et des «hauts » marginalisés. Ce paysage dichotomique semble conforté par de puissantes filières agricoles s’ancrant dans les bas tandis que pour les hauts se construit laborieusement une réflexion sur le développement rural. A séparer ainsi agriculture et rural le débat fondamental de la place de l’agriculture sur le territoire est éludé. La déprise agricole des hauts creusant le fossé entre assistés et bénéficiaires du développement touristique, des démarches tentent d’encourager le paysannat. L’hémorragie du foncier des bas mettant en péril les filières agricoles, des démarches sont engagées auprès des élus pour réglementer l’espace. Les chartes agricoles, nées du mariage de ces approches, veulent dépasser les oppositions pour gagner en efficacité territoriale en évaluant les capacités d’innovations pertinentes dans une articulation dynamique Agricultures- Territoires. Le monde agricole ne pourra maintenir l’agriculture que s’il accepte d’interroger le modèle en place et s’attache à créer ces articulations nouvelles en concevant ses intérêts dans le cadre d’un mieux vivre ensemble, gage de durabilité pour l’espace insulaire. Le chercheur dispose d’outils évolutifs utiles dans cette perspective constructive.

  • Titre traduit

    Agriculture and territories : actors, projects and procedures : two studie cases on territorial agriculture managment in the Reunion Island mountain side


  • Résumé

    Modernism focused on agricultural development cuts territorial development of agriculture. Nonetheless, the ancestral link to land is not broken and complex connections between agriculture and territory remain. Theses connections create new “ruralities” which weaken agriculture on territories. Reunion Island has been shaped by colonial plantation economy. Today its agricultural seaside is under urban pressure while its “heights” are marginalized. This dichotomy is emphasized by strong agricultural industries settled in the low parts of the Island as for the “heights” struggle impulsing a reflexion on rural development. Agriculture and rurality are strongly divided. The impact of agriculture on territories is not taken into account in the main debates. The agricultural depression of the “Heights” deepens the gap between the assisted and the ones who benefit from touristic development even if the farmers are encouraged. Seaside urbanisation threatens the agricultural industries therefore the local authorities are sollicitated for land regulation. Agricultural charter planification is issued from these two views. It tries to go beyond the oppositions in order to gain territorial efficiency. It also encourages innovation, linking agriculture and territories. Agriculture will subsist only if it questions the existing model and tries to created this new link. This is the price to pay for sustainable development on the Island. The searcher has the tools to build this perspective.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (477 p.)
  • Annexes : Bibliographie p. 453-477

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 2007.MON-24

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de géographie. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : MF 2694
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.