Dynamique et gestion des populations exploitées : l'exemple de la Sarcelle d'hiver

par Olivier Devineau

Thèse de doctorat en Biologie des populations et écologie

Sous la direction de Jean-Dominique Lebreton et de Matthieu Guillemain.

Soutenue en 2007

à Montpellier 2 .


  • Résumé

    Bien qu'il soit désormais reconnu que les activités humaines modifient l'environnement, l'impact de l'exploitation sur les populations reste assez mal compris. C'est particulièrement le cas pour la population européenne de sarcelles d'hiver (Anas crecca) dont les effectifs sont stables malgré de forts prélèvements. L'analyse de données de capture-recapture permet d'estimer les paramètres démographiques de cette population, que nous comparons à ceux d'une population nord-américaine, mieux connue et constituant donc un intéressant point de comparaison. Une analyse comparative de la survie des Ansériformes permet de replacer nos estimations dans un contexte interspécifique et d'évaluer l'impact du prélèvement sur les populations. En effet, la proportion d'une population que l'on peut prélever sans risque est d'autant plus importante que l'espèce a un fort taux de reproduction. De ce point de vue, la sarcelle d'hiver est tolère assez bien l'exploitation. Cependant, un modèle démographique combinant les informations obtenues indique un net déclin de la population alors que d'après les dénombrements, la population européenne de sarcelles d'hiver semble au minimum stable. Un autre modèle, spatialisé, montre qu'un fonctionnement source-puits dans lequel des zones fortement prélevées et vouées à l'extinction seraient maintenues grâce à l'immigration provenant de zones où le prélèvement est plus faible. Nous discutons à partir de ces résultats quelques aspects de la gestion des populations d'Anatidés en Europe

  • Titre traduit

    Dynamics and management of exploited populations : the common teal as a case study


  • Résumé

    Though it is acknowledged that human activities modify the environment, the impact of exploitation on populations remains poorly understood. This is the case for the Common Teal population (Anas crecca) in Europe, which seems stable despite high harvests. The analysis of capture-recapture data allows estimating the demographic parameters of this population, which we compare with estimates obtained from a better known North-American population, which is thus interesting for a comparison. We then use a comparative analysis of waterfowl survival to replace our estimates in an inter-specific context and to evaluate the impact of harvest on populations. The proportion of a population that can be sustainably harvested increases accordingly to the reproductive rate of the species. From this point of view, the common teal has a good capacity to tolerate exploitation. However, a demographic model combining available information indicates a strong decline of the population, whereas cencuses indicate that the population is at least stable. Another, spatialized, demographic model shows that a source-sink dynamics is plausible for this population. Some heavily harvested regions deemed to extinction could be maintained thanks to immigration from regions with lower harvests. Based on our results, we discuss some aspects of waterfowl management in Europe

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (pagination multiple [242] p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 78-95. Annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 2007.MON-21
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.