Inflammation : le lien entre maladies métaboliques et athérome ? : étude sur une souris transgénique

par Ariane Sultan

Thèse de doctorat en Sciences chimiques et biologiques pour la santé. Nutrition

Sous la direction de Antoine Avignon et de Göran K. Hansson.

Soutenue en 2007

à Montpellier 1 , en partenariat avec Université de Montpellier I. Faculté de médecine (autre partenaire) .

  • Titre traduit

    Metabolic diseases and atherosclerosis : is inflammation the link ? : study on a transgenic mouse model


  • Résumé

    L'inflammation chronique de bas grade est associée aux maladies métaboliques et cardiovasculaires. Les mécanismes mis en jeu ne sont pas encore bien établis, mais l'une des hypothèses met en avant le rôle du tissu adipeux. L'obésité est également associée à des complications métaboliques et cardiovasculaires. Outre les classiques facteurs de risque, des modifications de la sécrétion de cytokines pro-inflammatoires par le tissu adipeux semblent impliquées dans la physiopathologie de ces complications. L'objectif de notre travail a été de déterminer si l'inflammation chronique pouvait être un dénominateur commun entre maladies métaboliques et athérome, et ce indépendamment de toute obésité. Cette étude a été effectuée sur un modèle de souris transgénique caractérisée par une inflammation systémique et par une dyslipidémie (souris apoe -/- × CD4-dnTGF. RII+), responsables d'une augmentation de la taille des lésions d'athérome. Ainsi, ces souris présentent, au niveau du tissu adipeux, (i) une inflammation marquée, (ii) une sensibilité à l'insuline, ainsi qu'un métabolisme conservés, (iii) un déficit de l'expression d'Interleukine 6 (IL-6), et (iv) une insulinorésistance après traitement par IL-6 recombinante. Parallèlement, nous avons mis en évidence une augmentation de l'expression et de la fonctionnalité de la voie de la 5-Lipoxygénase (5LO), responsable de la synthèse des leucotriènes (LT), à la fois dans la paroi vasculaire et dans le tissu adipeux de ces souris. De plus, l'inhibition, in vivo, de FLAP (5 lipoxygenase-activating protein), co-facteur de la 5LO, réduit de façon significative la taille des lésions d'athérome et la production de cytokines inflammatoires au niveau du tissu adipeux. En conclusion, malgré la présence d'une voie de signalisation commune à l'inflammation vasculaire et l'inflammation du tissu adipeux, l'athérome et les maladies métaboliques ont un profil inflammatoire spécifique. Dans ce contexte l'IL-6 apparaît comme une cytokine clé dans le développement de l'insulinorésistance dans le tissu adipeux.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (258 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 212-248

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Médecine-Unité pédagogique médicale.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TU 2007.MON-43
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Bibliothèque Universitaire Historique de Médecine.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TU 2007.MON-43
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 10642

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2007MON1T043
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.