Optimisation du modèle des hépatocytes humains en culture primaire pour l'étude de la métabolisation des xénobiotiques

par Sylvie Klieber

Thèse de doctorat en Biologie - Santé. Biologie cellulaire

Sous la direction de Patrick Maurel.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les hépatocytes humains en culture primaire constituent à l'heure actuelle le modèle in vitro le plus physiologique pour la détermination des paramètres métaboliques chez l'homme. Ce modèle vise à étudier précocement le métabolisme, la toxicité et les éventuelles interactions médicamenteuses des nouvelles entités chimiques (NEC). L'optimisation du modèle a porté, d'une part, sur la détermination de la clairance métabolique intrinsèque par différentes approches notamment par l'évaluation de plusieurs lots d'hépatocytes cryopréservés, sur la culture à long terme (CLT) des hépatocytes ainsi que sur la caractérisation de la lignée cellulaire Fa2N-4. Les résultats obtenus ont permis de sélectionner des lots d'hépatocytes cryopréservés présentant un phénotype proche de celui d'un individu qualifié de "moyen". Les travaux sur la culture à long terme des hépatocytes ont permis de déterminer un cocktail d'inducteurs permettant de conserver les cellules dans un état hautement différencié et en bonne compétence métabolique. La lignée cellulaire n'a, en revanche, pas présenté de résultats suffisants quant à une éventuelle application à l'étude du métabolisme. D'autre part, l'optimisation du modèle pour la prédiction des interactions médicamenteuses liées à l'induction ou à l'inhibition d'une isoforme particulière de CYP a été étudiée. Les résultats obtenus par RT-PCR et par mesure de l'activité enzymatique de l'isoforme considérée ont démontré la nécessité de l'emploi des deux techniques pour une bonne prédiction des interactions liées à l'induction. En termes d'inhibition, le travail a porté sur la détermination de la puissance et de la spécificité des inhibiteurs utilisés pour évaluer l'implication des CYP1A2, CYP2C9, CYP2D6 et CYP3A4 dans le métabolisme des NEC à l'aide de substrats et d'inhibiteurs de référence. Enfin, ces travaux ont permis de mettre en évidence une voie d'échappement métabolique du midazolam, lors de sa co-incubation et/ou co-administration avec un inhibiteur spécifique, le kétoconazole.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (308 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 293-308

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Médecine-Unité pédagogique médicale.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TU 2007.MON-30
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Médecine.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TU 2007.MON-30
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.