Oligomérisation des récepteurs couplés aux protéines G de la vasopressine et de l'ocytocine : vers la mise en évidence en tissus natifs

par Laura Albizu

Thèse de doctorat en Sciences chimiques et biologiques pour la santé. Physiologie

Sous la direction de Denis Morin.

Soutenue en 2007

à Montpellier 1 , en partenariat avec Université de Montpellier I. Faculté de médecine (autre partenaire) .


  • Résumé

    Les récepteurs couplés aux protéines G (RCPG) représentent la plus grande famille des récepteurs transmembranaires. Aujourd'hui, l'émergence du concept de dimérisation des RCPG est évidemment d'un grand intérêt pour comprendre le mode de fonctionnement de ces récepteurs, cibles thérapeutiques majeures. La dimérisation des récepteurs implique une multitude de réponses au niveau cellulaire conduisant à des niveaux de régulation plus complexes, ce qui ouvre de nouvelles voies de développement de molécules thérapeutiques. La question actuelle est de savoir si la dimérisation révélée en systèmes d'expression hétérologue n'est qu'un artéfact de ces systèmes ou si elle existe physiologiquement en tissus natifs. En utilisant les récepteurs de la vasopressine et de l'ocytocine comme modèle d'étude, nous avons tout d'abord démontré, par des techniques de liaison, que les ligands se lient aux dimères par des processus coopératifs différents. Ensuite, nous avons développé une stratégie ne nécessitant aucune modification de la séquence du récepteur ni de son niveau d'expression. Des ligands fluorescents obtenus par synthèse chimique ont été utilisés pour étudier, par une technique de FRET (Fluorescence Resolved Energy Transfer), l'éventuelle existence de dimères de récepteurs en tissus natifs. Dans un contexte plus large de la dimérisation, nous avons participé à une étude sur la signalisation différentielle des RCPG liée à leur dimérisation et leur localisation cellulaire. Enfin, les ligands fluorescents ont également permis de développer une méthode de criblage moléculaire à haut débit.

  • Titre traduit

    Oligomerisation of vasopressin and oxytocin G protein-coupled receptors : towards the existence in native tissues


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (222 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 191-222

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TU 2007.MON-20
  • Bibliothèque :
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TU 2007.MON-20
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.