Contrôle immunologique et immunogénicité des cellules tumorales dans le myélome multiple

par Maud Condomines

Thèse de doctorat en Sciences de la vie et de la santé. Sciences pharmacologiques

Sous la direction de Jean-François Schved.


  • Résumé

    Le myélome multiple (MM) est une néoplasie B caractérisée par l’accumulation d’un clone plasmocytaire dans la moelle osseuse, pour laquelle des stratégies d’immunothérapie peuvent être développées. La chimiothérapie intensive supportée par une autogreffe de cellules souches hématopoïétiques (CSH) est un traitement majeur du MM. Nous avons qualifié et quantifié les lymphocytes T, en particulier les lymphocytes T régulateurs, mobilisés avec les CSH par cyclophosphamide et G-GSF. Par ailleurs, le transfert des gènes CD80 et 4-1BBL dans des lignées de MM les rend capables de stimuler des lymphocytes T CD8 autologues cytolytiques, dirigés contre des antigènes tumoraux partagés. Nous avons identifié 24 gènes de la famille «cancer-testis» exprimés chez au moins 5% des patients atteints de MM, au moyen de puces à ADN pangénomiques. Parmi ces gènes; 6 sont de mauvais pronostic. Ces travaux permettront de concevoir des protocoles cliniques d’immunothérapie efficaces et originaux dans le MM

  • Titre traduit

    Immunologic control and tumor cell immunogenicity in multiple myeloma


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (125 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie p. 94-125

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Pharmacie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TP 2007.MON-1
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 7254
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.