La transmission du droit et l'internet juridique

par Hughes-Jehan Marie André Vibert

Thèse de doctorat en Droit privé et sciences criminelles. Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Michel Bibent.

Soutenue en 2007

à Montpellier 1 .


  • Résumé

    Le droit est le fruit d’une intelligence collective. Il s'agit d'une dynamique qui devient naturellement complexe à observer sur l'internet puisque tous les droits s’expriment sur les réseaux. Face à ce flot d'informations, la transmission du droit, des droits, devient un enjeu à considérer. Sans oublier l'informatique juridique, nous chercherons à isoler, sur l'internet, la dynamique derrière les expressions humaines. À cette échelle, globale, c’est tout un ensemble qui doit être apprécié, l'internet juridique n'est pas seulement de l’informatique juridique, ce n’est pas non plus une discipline isolée, mais l’élément d’un maillage, mêlant toute sorte d’informations, d’émotions, d’usages et de technologies qui, bien qu’étant souvent étrangères au droit, doivent être également considérés. En insistant sur le projet JurisPedia, nous verrons cette seule dimension humaine en action en soulignant les problèmes non négociables tenant à la fiabilité des informations juridiques. Mais nous verrons également qu’il est possible de canaliser ces expressions et de considérer l’intelligence, « connective » sur l’internet, pour parfaire la connaissance des droits du monde, par la médiation nécessaire à toute transmission mais également par la mise en place de structures sémantiques fiables.


  • Résumé

    The law is the consequence of a collective intelligence. This dynamic becomes naturally complex to observe, specially when the worldwide laws are considered or when they are expressed on the networks. In front of this flood of informations, the transmission of the law, the laws, becomes an issue to consider. We don’t forget the computer law but we’ll try to isolate, on the Internet, the dynamic behind human expressions. On this global level, it’s a whole that must be considered. The legal Internet is not only the computer law and it is not an isolated disciplines too. Legal Internet is the element of a mesh, mixing all kinds of information, emotions, customs and technologies which, although often unknown to the law, should also be considered. While insisting on the JurisPedia project, we will see this only human dimension in action by underlining the unnegotiable problems holding with the reliability of the legal information. Then we will see that it’s possible to channel these expressions around an instable project and, especially, to consider intelligence, « connected » on the Internet, to increase the knowledge of the worldwide law, with the mediation needed for any transmissions, but also by the installation of relevants semantics structures.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (254 f.)
  • Annexes : Bibliographie f. 237-250 (482 références)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Droit, Science politique, Economique et Gestion.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : KTH 2007 VIB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.