Maintenir la réciprocité pour mieux coéxister ? : ethnographie du récit kirghiz des relations dynamiques entre les hommes et les loups

par Nicolas Lescureux

Thèse de doctorat en Ethnoécologie

Sous la direction de Serge Bahuchet.

Le président du jury était Jean-Denis Vigne.

Le jury était composé de Florence Brunois, Douglas Nakashima, Vincent Fourniau.

Les rapporteurs étaient Luigi Boitani, Pierre Grenand.


  • Résumé

    Confronté aux difficultés inhérentes aux différentes disciplines à dégager les éventuelles propriétés interactives et co-évolutives des relations entre les hommes et les loups, j’ai pris le parti dans cette thèse d’interroger les Kirghiz sur leurs relations et la façon dont ils les envisagent dans la synchronie et dans la diachronie. J’ai adopté pour cela une démarche ethno-éthologique, qui souhaite intégrer le comportement de l’animal et la manière dont il est perçu par la société afin de déterminer les influences qu’il peut avoir sur les savoirs et les pratiques de cette société. Dans un premier temps, l’analyse de l’ontologie et de la cosmologie des Kirghiz montre que ceux-ci considèrent la plupart des animaux comme des acteurs/actants de leur monde. Parmi les animaux, le loup fait à n’en point douter figure d’exception. Intelligent, doué d’intentionnalité et de capacités réflexives, il se voit attribuer une intériorité similaire à celle de l’homme. L’investigation plus profonde des savoirs éco-éthologiques des Kirghiz permet par la suite de montrer que le mode de vie du loup les conduit à s’identifier à cet animal qui apparaît ainsi comme leur alter ego, à la fois ennemi rancunier qu’il faut contrôler et animal sanitaire dont la prédation est nécessaire au fonctionnement du monde. En tenant compte des comportements du loup et en conduisant également à des modifications de ceux-ci, les pratiques d’élevage et de chasse des Kirghiz viennent confirmer leur conception du monde tout autant qu’elles participent à l’émergence de celle-ci. Ces activités constituent également le terrain d’expérimentation interactive où les comportements des loups vis-à-vis des humains s’élaborent et se révèlent. Il apparaît ainsi que les Kirghiz ne construisent pas unilatéralement une relation avec les loups mais se trouvent engagés dans une interrelation fondée sur des interactions réciproques. Enfin, le récit que les Kirghiz nous donnent des évènements qui ont suivi la chute de l’URSS, de leur impact sur les pratiques humaines et des changements de comportement des loups qui en découlent nous permet de faire ressortir le caractère dynamique des interrelations mises en évidence et nous conduit à considérer la relation entre les Kirghiz et les loups comme une co-évolution. Le fait que les bouleversement des interactions soit susceptible de remettre en cause la place du loup dans la cosmologie kirghize voire les propriétés ontologiques qui lui sont attribuées permet de proposer une nouvelle approche des conflits existant entre les hommes et les loups. Par ailleurs il apparaît au terme de ce travail que l’expérience et le savoir de ceux qui sont engagés dans des relations avec les animaux sont indispensables à la compréhension des processus qui les sous-tendent et que l’étude de ces mêmes processus est nécessaire pour appréhender dans toute leur complexité les comportements des hommes comme ceux des animaux.

  • Titre traduit

    Maintaining reciprocity to better coexist? : Ethnography of Kyrgyz’s narrative on dynamic relationships between humans and wolves


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Considering the difficulties of disciplinary approaches to grasp the interactive and co-evolutive properties of human-wolf relationships, I decided to question the Kyrgyz on their relationships and the way they perceive them in synchrony and diachrony. I adopted an ethno-ethological approach which integrate the animal’s behaviour and the way it is perceived in order to determine their influences on society’s knowledge and practices. The analysis of Kyrgyz’s ontology and cosmology shows they perceive most of animals as actors on their world. Among other animals, wolf appears as exceptional. Intelligent, endowed with intentionality and reflectivity, Kyrgyz credit him with the same interiority as human one. A deeper analysis of Kyrgyz’s eco-ethological knowledge allows to show that the wolf’s way of life drive them to identify themselves with this animal who thus appears as an alter ego, at the same time a vengeful enemy who needs to be controled and a sanitary animal whom predation is necessary to the well functionning of the world. Kyrgyz’s livestock breeding and hunting practices take into account wolf’s behaviour and drive also to some changes in these behaviours. This fact bears out their conception of the world and also takes part in its emergence. These activities also form the interactive experimentation’s field in which the behaviours of wolves towards humans are formed and revealed. Thus, it appears that the Kyrgyz do not build unilateraly their relationships with wolves but are engaged with them in an inter-relation founded on reciprocal interactions. Finaly, the narrative that Kyrgyz give about the events following the fall of USSR and their consequences on human practices and thus on wolves behaviour allows us to bring to light the dynamic property of Kyrgyz-wolves relationship and drives us to consider it as a co-evolution. The fact that the interactions’ upheaval could undermine the place of the wolf in Kyrgyz’ cosmology or even his ontological properties drives us to suggest a new approach of the existing conflicts between humans and wolves. Moreover, it appears that experience and knowledge of people engaged in relationships with animals are essential to understand the processes which underlie these relationships. The study of these processes is necessary to comprehend the behaviour of humans and animals in their complexity.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (478 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.476-478. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 2007 -- 38
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.