Le complexe articulaire du poignet des Hominoidea miocenes et plio-pleistocenes africains : approche comparative anatomo-fonctionnelle et morphométrique

par Guillaume Daver

Thèse de doctorat en Paléontologie humaine

Sous la direction de Dominique Grimaud-Hervé et de Gilles Bérillon.

Le président du jury était Bruno Maureille.

Le jury était composé de Brigitte Senut, Kristiaan D'Août, Michel Baylac.

Les rapporteurs étaient Salvador Moyà-Solà, Lorenzo Rook.


  • Résumé

    Pour préciser les conditions d’émergence de la bipédie, une caractérisation du rôle du poignet dans la pratique de postures manuelles chez les ancêtres potentiels des Hominoidea actuels a été réalisée. Dans ce but, l’analyse morphologique de 115 fossiles originaux (27 inédits) a été complétée par une double approche anatomo-fonctionnelle et morphométrique géométrique. Les résultats montrent qu’au Miocène, une grande diversité de palmigradies devaient être pratiquées, essentiellement arboricoles (Proconsul heseloni, Nacholapithecus, Limnopithecus, Rangwapithecus, Kalepithecus, Dendropithecus, Turkanapithecus), mais aussi en partie terrestres (Proconsul nyanzae, Afropithecus). L’usage d’une digitigradie/knuckle-walking est même envisagée (Equatorius). Seuls Proconsul, Nacholapithecus et Equatorius sont rapprochés des Hominoidea actuels. Au Plio-Pléistocène, Australopithecus et Paranthropus, bipèdes, semblent avoir conservés des aptitudes au grimper.


  • Résumé

    To clarify the conditions for the emergence of bipedalism, a characterization of the role of the wrist in hand postures among putative ancestors of Hominoidea is proposed. To this end, the morphological analysis of 115 original fossils (27 unpublished) was complemented by both an anatomo-functional and a geometric morphometric approach. The results show that during the Miocene, a wide variety of palmigradies was practiced, mainly arboreal (Proconsul heseloni, Nacholapithecus, Limnopithecus, Rangwapithecus, Kalepithecus, Dendropithecus, Turkanapithecus), but partly terrestrial also (Proconsul nyanzae, Afropithecus). The use of a digitigradie / knuckle-walking hand posture is even considered (Equatorius). Only Proconsul, Nacholapithecus and Equatorius show affinities to extant Hominoidea. In the Plio-Pleistocene, Australopithecus and Paranthropus, both bipedal hominoids, seem to have retained the ability to climb.

Consult en bibliothèque

Version is available sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (627 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.563-589

Where is this thesis?

  • Bibliothèque :
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 2007 -- 33
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.