Place des invertébrés et des humus dans les successions végétales sur les inselbergs tropicaux (Nouragues, Guyane française)

par Charlotte Kounda-Kiki

Thèse de doctorat en Biologie et écologie

Sous la direction de Jean-François Ponge.

Le président du jury était Jean-Marie Betsch.

Le jury était composé de Corinne Sarthou, Philippe Mora.

Les rapporteurs étaient Jean-Michel Gobat, Charles Gers.


  • Résumé

    La protection des inselbergs (promontoires rocheux surmontant la forêt pluviale) est essentielle au développement durable des régions inter-tropicales, en particulier celle de leurs sols, une ressource difficilement renouvelable. Le présent travail de recherche a été entrepris sur l’inselberg des Nouragues, situé dans une aire protégée en Guyane Française. Nous avons étudié les communautés animales du sol (arthropodes), les formes d’humus et les activités enzymatiques du sol dans plusieurs taches de végétation isolées sur le substrat granitique (savane-roche), que nous avons sélectionnées comme des étapes d’un processus successionnel. Nous avons pu montrer que la faune du sol se diversifie et que la taille moyenne des espèces augmente depuis les stades pionniers (mats de Pitcairnia geyskesii, Bromeliaceae) jusqu’aux stades intermédiaires (fourrés de Clusia minor, Clusiaceae) puis finaux (fourrés de C. Minor mélangés de plusieurs espèces de Myrtaceae) de la succession végétale, ceci s’accompagnant de modifications des réseaux trophiques du sol, des formes d’humus et des activités enzymatiques dans ces sols très organiques. Le role des micro-châblis (zones de destruction par le feu, les champignons et les termites) dans la succession végétale a été souligné, à la lumière de nos résultats.


  • Résumé

    The protection of inselbergs (rocky outcrops protruding from the rain forest) is essential to the sustainable development of inter-tropical countries, in particular their soils, a poorly renewable resource. The present research work was undergone on the Nouragues inselberg, located in a protected area in French Guiana. We studied soil animal (arthropod) communities, humus forms and soil enzymic activities in several patches of vegetation isolated on the granitic substrate (rock savanna), which we selected as stages of a successional process. We showed that the soil fauna diversifies itself, and the average size of animals increases from pioneer (mats of Pitcairnia geyskesii, Bromeliaceae) to intermediary (shrub thickets of Clusia minor, Clusiaceae) then to late stages (shrub thickets of C. Minor in admixture with several species of Myrtaceae) of the plant succession, being accompanied by changes in soil trophic networks, humus forms and enzymic activities in these highly organic soils. The role of micro-chablis (zones of destruction by fire, fungi and termites) in the plant succession was highlighted, to the light of our results.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (208 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 131-152

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 2007 -- 26
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.